samedi 19 août 2017 - 01:28:41

Le Vietnam contribue activement à la protection des droits de l'homme

Imprimer

Ces dernières années, le Vietnam a fait de nombreux efforts pour témoigner de sa politique constante de respecter et de garantir les droits de l'homme et de contribuer à promouvoir la coopération internationale en ce domaine.

Au Vietnam, l'homme est à la fois le but et la motivation du développement national. Toutes les préconisations et politiques du pays ont pour objet de servir le peuple. La Constitution du Vietnam reconnaît pleinement et complètement tous les droits de l'homme en matière politique, sociale, économique, culturelle et civique.

Les droits fondamentaux ont constamment été pris en compte et perfectionnés dans les textes juridiques conformément à la Déclaration universelle des droits de l'homme et les Conventions internationales sur les droits de l'homme.

Les mécanismes de protection et de garantie des droits de l'homme au Vietnam ont été élaborés dans le cadre d'un Etat de droit du peuple, par le peuple et pour le peuple suivant la devise "le peuple sait, le peuple discute, le peuple fait et le peuple contrôle". Le peuple est celui qui décide de toutes les affaires de l'Etat et de la société et qui a le droit et les conditions pour participer de plus en plus activement à ces affaires par l'intermédiaire de l'Assemblée nationale, des administrations de tous échelons et des organisations sociopolitiques.

Le Vietnam met en oeuvre de manière synergique les stratégies de développement socioéconomique, de réforme du système juridique et judiciaire, de réforme administrative, d'intensification de l'application du principe de démocratie à la base afin de mieux garantir les droits fondamentaux du peuple.

De fait, au Vietnam, les droits de l'homme sont chaque jour respectés davantage. Lors de ces cinq dernières années, le pays a maintenu un taux de croissance économique soutenu de 6 % en moyenne et créé 8 millions d'emplois, ramenant le taux de chômage en zone urbaine à 4,5 %, et le taux de pauvreté à 9,5 %.

Le bien-être social a été assuré et l'accès de la population aux services médicaux, notamment des enfants, des démunis et des membres des minorités ethniques, a été amélioré, tandis que l'indice de développement humain progresse de façon continue.

Le Vietnam a atteint avant terme de nombreux Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et est sur la bonne voie de réaliser ceux qui demeurent.

La participation active et la voix du peuple ont été améliorées. Leurs droits sont assurés de plus en plus par la mise en oeuvre de la démocratie directe, y compris les droits de se présenter aux élections et de voter, et indirectement, par l'intermédiaire des organes élus par le peuple, dont l'Assemblée nationale et le Conseil populaire de tous échelons. Il a aussi le droit d'exprimer ses idées et de superviser les plaintes et dénonciations.

Les médias se développent fortement tant quantitativement que qualitativement. L'accès et l'application des technologies de l'information et d'Internet ont également connu un fort développement, et le Vietnam a été reconnu par l'ONU comme l'un des pays pilotes en la matière.

La vie religieuse est de plus en plus riche avec le développement de toutes les grandes religions du monde et de celles locales, ce qui s'est traduit par un nombre croissant d'organisations religieuses, de fidèles, de lieux de culte, de centres de formation, et de publications.

Depuis 1977, année où le Vietnam est devenu membre de l'ONU, le pays est progressivement devenu partie à presque toutes les conventions internationales relatives aux droits de l'homme, outre les quatre conventions internationales de Genève pour la protection des victimes de guerre et le traitement humain des prisonniers de guerre (en 1957).

Le 9 juin 1981, le Vietnam a signé la convention internationale sur l'élimination de toutes formes de discrimination raciale, le 27 novembre 1981 la convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes qui a été ratifiée en février 1982, le 24 septembre 1982 le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels ainsi que d’autres sur les droits civils et politiques.

En janvier 1990, le Vietnam a signé la convention internationale des droits de l'enfant qui a été ratifiée le 20 février, devenant le premier pays en Asie et le 2e dans le monde à rallier cette convention. Le pays a également ratifié deux protocoles facultatifs à la Convention des droits de l'enfant : l’un sur la participation des enfants aux conflits armés et l’autre concernant la traite d'enfants, la prostitution des enfants et la pornographie.

Selon le plan, en 2013 et 2014, le Vietnam va ratifier la Convention contre la torture et la Convention relative aux droits des personnes handicapées.

Outre les traités internationaux fondamentaux sur les droits de l’homme, le Vietnam a participé aux conventions internationales relatives à la protection des droits de l'homme et au droit international humanitaire : le Protocole additionnel à la Convention de Genève sur la protection des victimes des conflits internationaux (participation au 28 août 1981), la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide et la Convention liée à l'élimination et la répression du crime d'apartheid (participation au 9 juin 1981).

Après être devenu membre de l'Organisation internationale du Travail (OIT), en 1994, le Vietnam a rejoint de nombreuses conventions de l’OIT dans les travaux industriels telles que la convention (N° 5) fixant l'âge minimum d'admission des enfants, N° 6 concernant le travail de nuit des enfants et N°14 sur le repos hebdomadaire…

En outre, en tant que membre de l'ASEAN, le Vietnam est également impliqué activement dans le cadre de la coopération régionale sur les droits de l'homme, dont la Commission intergouvernementale sur les droits de l’homme de l'ASEAN (AICHR).

Le Vietnam participe à des dialogues réguliers sur les droits de l'homme avec les Etats-Unis, l'Australie, la Suisse et l'UE. En outre, le Vietnam a élaboré le rapport d'examen périodique universel (UPR) sur l'application de ces droits dans le pays.

Le Vietnam a activement participé aux activités internationales sur les droits de l'homme dans les agences et les forums de l'ONU auxquels il est membre. Le pays a contribué activement aux affaires du Comité des droits de l'homme (2001-2003), du Conseil socio-économique (2000-2002), du Comité de développement social (2002-2004 et 2012-2014), et au Conseil de sécurité (2008-2009).

En outre, les pays dans la région ont reconnu les contributions concrètes du Vietnam à l'amélioration de la solidarité et de la coopération au sein de l'ASEAN, y compris la coopération en matière de droits de l'homme, en particulier dans l'édification de la Charte de l'ASEAN et de sa Communauté, ainsi que la mise en place et le fonctionnement de l'AICHR.

Le Vietnam a activement contribué à la rédaction de la Déclaration de l'ASEAN sur les droits de l'homme qui a été adoptée lors du Sommet de l'ASEAN à Phnom Penh, au Cambodge, en novembre 2012. La déclaration affirme que les engagements de l'ASEAN sur les droits de l'homme sont conformes au droit international, en créant un cadre pour le renforcement de la coopération au sein de l'ASEAN dans la promotion et la protection des droits de l'homme dans la région.

Le Vietnam a également renforcé ses coopérations bilatérales et ses dialogues avec de nombreux pays pour partager des informations et expériences afin de mieux garantir les droits de l'homme. Surtout, le pays a mis en place un mécanisme annuel de dialogue sur les droits de l'homme avec les Etats-Unis, l'Union européenne, la Suisse, la Norvège et l'Australie. Les parties concernées ont positivement apprécié les résultats des dialogues.

Avec sa politique d'intégration active au monde, le Vietnam a contribué activement aux activités concernant les droits de l'homme. Grâce à cela, le pays a rehaussé sa position et sa voix sur la scène internationale en la matière, pour, de concert avec d'autres pays, protéger et promouvoir ces droits. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres