lundi 21 août 2017 - 09:57:17

Le Vietnam continuera à protéger et à promouvoir les droits de l’homme

Imprimer

Le Vietnam poursuivra ses efforts pour protéger et promouvoir les droits de l’homme, dont le droit à la liberté d’expression et d’association.

C’est ce qu’a déclaré l’ambassadeur Pham Quoc Tru, chef adjoint de la délégation vietnamienne auprès de l’ONU, lors de la 26e session du Conseil des droits de l’homme qui a commencé mardi 10 juin à Genève (Suisse).

Cet événement a réuni les représentants de 47 pays membres du Conseil des droits de l’homme, de l’ONU, du Haut commissariat des droits de l’homme de l’ONU, des organismes onusiens, ainsi que d'organisations non gouvernementales des droits de l’homme.

Lors de l’inauguration de cette 26e session, le haut commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, Mme Navi Pillay, a apprécié les acquis de plusieurs pays dans la protection et la promotion des droits de l’homme, tout comme les contributions au mécanisme de droits de l’homme de l’ONU. Mme Navi Pillay a également indiqué les grands défis qui peuvent entraver les efforts de la communauté internationale dans la protection et la promotion de ces droits, dont les conflits armés, la lutte anti-terrorisme, la corruption, des politiques économiques, financières et sociales moins efficaces, les effets du changement climatique... Le haut commissaire a transmis un message souhaitant que la communauté internationale intensifie la coopération afin de protéger et de promouvoir les droits de l’homme pour chaque citoyen, sans distinction aucune de race, de sexe, de fortune et de religion…

Dès la première journée de travail, le Conseil des droits de l’homme a discuté des droits politiques, civils, économiques, culturels, sociaux et au développement. Au programme, il y a eu certaines sessions de dialogue avec les mécanismes de droits de l’homme de l’ONU comme le Haut commissariat des droits de l’homme, les rapporteurs spéciaux sur la liberté d’expression, de réunion et d’association.

Les dialogues avec ces rapporteurs spéciaux se sont concentrés sur la liberté d’association et de réunion des groupes de personnes vulnérables et la liberté d’expression de la population durant les élections.

Lors du dialogue avec ces rapporteurs spéciaux, l’ambassadeur Pham Quoc Tru, chef adjoint de la délégation vietnamienne auprès de l’ONU, a apprécié les efforts des rapporteurs spéciaux pour avoir étudié et rédigé des documents généraux sur divers aspects de ces problèmes, contribuant à garantir et à promouvoir les libertés des personnes dans le monde.

Le Vietnam partage l’intérêt de nombreux pays face aux abus de libertés de réunion et d’association entraînant des troubles sociaux et portant atteinte à l'ordre public comme aux droits et aux intérêts des autres, a souligné l’ambassadeur Pham Quoc Tru. Le Vietnam soutient la liberté d’expression des personnes, mais au cours de son exercice, il faut prêter attention de manière adéquate aux caractères historiques, culturels et religieux de chaque société. Le Vietnam poursuivra ses efforts pour protéger et promouvoir les droits de l’homme dont le droit à la liberté d’expression et d’association, a conclu l’ambassadeur Pham Quoc Tru.

La 26e session du Conseil des droits de l’homme est réunie jusqu’au 27 juin. Outre des sujets prioritaires sur les droits des femmes, des enfants, les libertés d’expression, de réunion et de communication, l’éradication de la pauvreté, cette session discutera et prendra des décisions sur plusieurs problèmes, dont la responsabilité des entreprises en matière de droits de l’homme, la résilience au changement climatique, ou encore la situation en Biélorussie, en Syrie, en République du Soudan du Sud et en Erythrée. Enfin, le rapport du groupe de travail sur l’Examen périodique universel (EPU) de 14 pays, dont le Vietnam, sera soumis à son approbation. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres