Le Vietnam a vivement condamné la série d’attentats terroristes sans précédent qui a fait vendredi 13 novembre de nombreux morts et blessés à Paris et dans sa région, en assurant
la France de sa compassion, de sa solidarité.

Des secours et des policiers dans les rues de Paris après les attaques, le 13 novembre. Photo: AFP/VNA

 

«Nous sommes consternés et condamnent vigoureusement les attaques sanglantes contre les civils le 13 novembre en France qui ​ont fait de nombreux morts et blessés», a dit le pote-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Hai Binh.

«Le Vietnam tient à partager les grandes douleurs et pertes qu'ont subies le gouvernement, le peuple francais comme les familles des victimes», a-t-il exprimé.

«Nous sommes convaincus qu’avec les efforts que le gouvernement et le peuple francais sont en train de déployer, les méchants seront justement punis», a déclaré le porte-parole.

Le président Truong Tân Sang a envoyé un message de condoléances au président français François Hollande. Le Premier ministre Nguyen Tan Dung a adressé ses condoléances à son homologue français Manuel Valls. Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a envoyé un message de condoléances au ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius.​

Des personnes évacuées après une attaque au Bataclan à Paris, le 13 novembre. Photo: AFP/VNA

Les attentats menés sur au moins six lieux différents, du Stade de France au coeur de Paris, ont fait vendredi soir au moins 120 morts, dont 8 assaillants, a confirmé Matignon. Le grand nombre de blessés ne permet pas d’établir de bilan définitif.  

Aussitôt, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a demandé à l’ambassade du Vietnam à Paris de travailler immédiatement avec les organes compétents français pour se renseigner sur les informations relatifs aux citoyens vietnamiens sur les lieux d’attaque.

Il a également demandé à l’ambassade de chercher par tous moyens à se coordonner avec les organes compétents français pour venir en aide et prendre des mesures nécessaires pour protéger les ressortissants au cas où il y a des Vietnamiens parmi les victimes.

Sur son site Internet, l’ambassade du Vietnam en France «conseille aux Vietnamiens au calme, de limiter les sorties et de respecter les consignes de sécurités des autorités françaises», a indiqué l’ambassade sur son site Internet.

L’ambassade a invité toute personne, en cas de besoin d’aide ou d’informations, à contacter : M. Dô Duc Thanh, conseiller chargé de la communauté vietnamienne en France, au 0033663541759, et M. Trân Quôc Khanh, conseillers aux affaires consulaires, au 0033677622624.

Ces lignes rouges en France sont opérationnelles en même temps que le 084462844844 au Vietnam pour recevoir toute information relative aux ressortissants vietnamienséventuellement victimes des attentats à Paris

Etat d’urgence

Dans sa première déclaration après les premières attaques à Paris, le président français François Hollande a annoncé la mise en place de l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire.

Le président français François Hollande a annoncé 13 novembre, à la suite des attentats, que le gouvernement allait décréter l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire et fermer les frontières. Photo:AFP/VNA

Au-delà de l’état d’urgence, décrété pour la troisième fois dans l’histoire de la Ve République, un décret prévoit des moyens renforcées en Ile-de-France. Tous les établissements scolaires et universitaires seront fermés ce samedi dans la région. Les voyages scolaires sont annulés. 1.500 militaires supplémentaires ont d'ores et déjà été mobilisés.

Ce décret permet également d'assigner à résidence toutes les personnes considérées comme dangereuses. En cas de nécessité, les salles de spectacle et de réunion de la région pourraient également être fermées.

Le décret autorise également les perquisitions administratives. Pour faire face au carnage, le plan blanc a été deployé dans les hôpitaux. Les cellules d’aide aux victimes des ministères de la justice, de la santé et des affaires étrangères ont été activées. – VNA