samedi 19 août 2017 - 12:31:21

Le Vietnam apprécie les activités efficaces de la BAD

Imprimer

Le Vietnam prend en haute estime les activités efficaces de la Banque asiatique de développement (BAD) et ses contributions dans le développement du pays, a déclaré le Premier ministre Nguyen Tan Dung.

Le Vietnam souhaite l'élargissement de ses sphères de coopération avec la BAD, a-t-il ajouté lors d'une entrevue lundi à Hanoi avec le président de la BAD, Haruhiko Kuroda, en visite de travail au Vietnam.

Le chef du gouvernement vietnamien a affirmé que le Vietnam gère et utilise efficacement les prêts de la BAD. Il s'est félicité de l'organisation de la réunion annuelle de la BAD à Hanoi en mai prochain, la considérant comme un évènement significatif pour les deux parties.

A propos de l'évolution de l'économie mondiale et du Vietnam, le Premier ministre a précisé que le pays faisait face à une hausse de l'inflation qui menace la stabilité de l'économie nationale. La maîtrise de l'inflation constitue la tâche primordiale du gouvernement. Le Vietnam prend des mesures globales et mobilise toutes ses ressources pour garantir la croissance économique, maîtriser l'inflation et assurer le bien-être social.

Précisant que le Vietnam a encore comme priorités la modernisation des infrastructures, la formation de ressources humaines de haute qualité, le développement durable, la garantie de l'égalité sociale, la réduction de la pauvreté et la protection de l'environnement, Nguyen Tan Dung a émis le souhait que la BAD continue de soutenir le Vietnam dans ces domaines.

Pour sa part, le président de la BAD, Haruhiko Kuroda, a estimé que les relations entre la BAD et le Vietnam se développaient d'année en année. La BAD projette de porter ses prêts en faveur du Vietnam à 2 milliards de dollars et de renforcer la coopération bilatérale dans l'éducation.

Haruhiko Kuroda a fait grand cas des mesures prises récemment par le gouvernement vietnamien pour contrôler l'inflation et les a qualifiées d'efficaces et d'opportunes dans l'actuelle conjoncture.

Outre l'inflation, le Vietnam est confronté à d'autres défis comme l'écart grandissant entre pauvres et riches, dont le règlement doit aller de pair avec la croissance économique et le changement climatique.

Sur le long terme, pour se développer plus fortement, le Vietnam doit améliorer ses infrastructures et accélérer la formation des ressources humaines de haute qualité. Si le Vietnam y parvient, son revenu per capita sera supérieur à celui d'aujourd'hui, a souligné Haruhiko Kuroda.

Il a affirmé que la BAD continuerait de soutenir le Vietnam dans son développement économique. -AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres