Le ministre et président de la Commission des Ethnies du Vietnam, Dô Van Chiên (à gauche), et le directeur du Bureau de représentation de la BM au Vietnam, Ousmane Dione. Photo: cema.gov.vn.

Hanoi (VNA) - Le Parti et l’État vietnamiens prêtent toujours une grande attention à l'amélioration des conditions de vie des ethnies minoritaires et à l’élaboration de politiques en leur faveur.

C’est ce qu’a affirmé Dô Van Chiên, membre du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV), ministre et président de la Commission des Ethnies du Vietnam, lors de sa récente séance de travail avec le directeur du Bureau de représentation de la Banque mondiale (BM) au Vietnam, Ousmane Dione.

Les deux hommes ont discuté de mesures destinées à accélérer la réduction de la pauvreté et le développement durable dans les régions montagneuses et peuplées d'ethnies minoritaires du Vietnam.

Le ministre Dô Van Chiên a informé le responsable de la BM des priorités de la Commission des ​ethnies du Vietnam dans les temps à venir, tout en insistant sur la nécessité d’améliorer la qualité des ressources humaines au sein des ethnies minoritaires et de favoriser la création d’emplois en leur faveur.

L’accélération des investissements dans les infrastructures socio-économiques au service du développement des régions reculées et montagneuses doit également être prise en compte, a-t-il ajouté.

Dô Van Chiên a aussi remercié la BM pour ses soutiens efficaces en faveur du développement des communautés ethniques du Vietnam. -NDEL/VNA