lundi 21 août 2017 - 19:22:39

Le Vietnam appelle à élaborer une réglementation sur la gestion de pêche

Imprimer

Le Vietnam a appelé les pays de la région à coopérer pour l'élaboration d'un cadre réglementaire unifié sur la gestion de la pêche dans la région afin d'éviter des actes entraînant un regain de tensions.

Dans son discours prononcé lors de la 15e réunion du processus consultatif des Nations unies sur les océans et le droit de la mer ayant pour thème "Le rôle des produits maritimes et aquatiques pour la sécurité du monde", un représentant du Vietnam a abordé les récents actes de provocation de la Chine en Mer Orientale qui affectent gravement l'activité des pêcheurs vietnamiens.

Les activités légitimes des pêcheurs vietnamiens dans les eaux de leur pays sont perturbées par la Chine. Cette dernière impose chaque année une interdiction de pêche et les navires chinois chassent les bateaux de pêche vietnamiens, font preuve d'un comportement inhumain, et causent de lourdes pertes matérielles aux pêcheurs vietnamiens. Récemment, des navires chinoises ont percuté et fait sombré un bateau de pêche du Vietnam.

Plus gravement, la Chine a déployé la plate-forme pétrolière Haiyang Shiyou-981 en pleine zone économique exclusive du Vietnam, sous la protection d'une centaine de navires dont de guerre, acte qui viole le droit international et la convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982.

Dans son discours, le représentant vietnamien a appelé les pays à coopérer pour édifier un mécanisme de gestion efficace des ressources halieutiques pour assurer la sécurité alimentaire de chaque pays. Il a demandé aux pays développés de soutenir les pays en développement en leur transférant des technologies de pêche.

Il a affirmé le rôle important des produits maritimes et aquatiques pour la sécurité alimentaire, notamment pour les pays ayant un important littoral et une grand population comme le Vietnam.

La 15e réunion du processus consultatif des Nations unies sur les océans et le droit de la mer qui a lieu du 27 au 30 mai à New York réunit les représentants des pays membres, des spécialistes en mer et en aquaculture du monde.

Ils discutent des contributions des produits maritimes et aquatiques à la garantie de la sécurité alimentaire du monde, de la croissance durable du secteur, du renforcement de la coopération et de l'échange d'informations, ainsi que des défis qui se posent dont le changement climatique, la pollution de l'environnement, la croissance démographique mondiale... -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres