Le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Le Hai Binh. Photo: VNA

 

 Hanoi (VNA) - Le Vietnam appelle les parties concernées à prendre des mesures responsables et constructives pour le maintien de la paix et de la stabilité en Mer Orientale, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères (MAE) Le Hai Binh.

M. Binh a lancé cet appel jeudi en réponse aux questions de journalistes sur la réaction du Vietnam au déploiement de la Chine d'avions de combat sur l'île de Phu Lâm (Woody) relevant de l'archipel vietnamien de Hoang Sa (Paracels), ​et de radars à haute fréquence sur plusieurs structures de l'archipel vietnamien de Truong Sa (Spratleys), ainsi qu'à des ​informations de la presse américaine selon lesquelles Washington pourrait déployer de l'artillerie mobile en Mer Orientale.

Lors d'une conférence de presse régulière du MAE, M. Le Hai Binh a ​exprimé l'espoir du Vietnam que les parties respecteraient la Charte des Nations Unies et le droit international, en particulier la Convention des Nations-Unies de 1982 sur le droit de la mer (UNCLOS) et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC).

"La souveraineté du Vietnam sur Hoang Sa et Truong Sa est indiscutable", a-t-il déclaré, soulignant que les actes de la Chine, en dépit ​des protestations et ​des préoccupations ​du Vietnam et de la communauté internationale, ​portent non seulement gravement atteinte à la souveraineté du Vietnam, mais aussi ​intensifient la militarisation en Mer Orientale, menaçant la paix et la stabilité dans la région comme la liberté et la sécurité maritime et aérienne dans cette zone maritime.

"Le Vietnam s'oppose fermement ​à tous actes ​de violation de sa souveraineté et demande à la Chine ​d'être responsable et constructive dans ses propos comme dans ses actes ​pour maint​enir la paix et la stabilité dans la région et dans le monde, sur la base ​du respect du droit international", a déclaré M. Binh.

Le maintien de la paix et de la stabilité, la liberté et la sécurité maritime et aérienne en Mer Orientale ​relèvent de l'intérêt commun de tous les pays ​de ​comme hors de la région, a-t-il souligné.

Interrogé sur la position du Vietnam s'il est invité à se joindre à des patrouilles en Mer Orientale avec les États-Unis et ses alliés, le diplomate a d​éclaré que le Vietnam avait mené, menait et mènerait des activités normales dans cette zone maritime, conformément à sa ​législation et au droit international, ​à commencer par l'UNCLOS.

Ces activités, qui sont ​menées par les organismes compétents vietnamiens, ont toujours contribué à la paix et à la stabilité ​de région ​et du monde.

Le Vietnam a exprimé à plusieurs reprises ​sa position de respecter des passages inoffensifs dans ses eaux territoriales conformément aux​ règles ​du droit international, ​à commencer par l'UNCLOS, a-t-il dit.

Le Vietnam propose à des pays d'apporter leurs contributions constructives et pragmatiques à la paix et à la stabilité en Mer Orientale, et de respecter le droit international. La politique étrangère d'indépendance et d'autonomie du Vietnam a contribué au maintien de la paix et de la stabilité dans la région, et a été appréciée par les pays dans comme hors de la région, a déclaré M. Binh.

En ce qui concerne les tensions en cours en Mer Orientale, le diplomate a déclaré que les récents développements dans la région, en particulier dans les archipels de Hoang Sa et de Truong Sa, montraient que le statu quo de la région est brisé et, ce qui est plus inquiétant, ​que la militarisation de la Mer Orientale s'accélère.

Selon lui, ces tensions sont nuisibles à la paix, à la stabilité, à la liberté et à la sécurité maritime et aérienne dans la région. -VNA