Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Le Hai Binh. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le Vietnam détient toutes les preuves juridiques et historiques prouvant sa souveraineté absolue sur la région frontalière de Dak Dam, dans  la province de Dak Nong (Hauts Plateaux du Centre), contiguë à la province cambodgienne de Mondulkiri.

C’est ce qu’a annoncé le 2 novembre le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Le Hai Binh, en réponse à la question de journalistes au sujet de nouvelles récentes postées sur le journal cambodgien en ligne vodhotnews.com.

Le site rapporte : le Premier ministre cambodgien Hun Sen a déclaré à Paris le 25 octobre dernier que le Vietnam, à travers des canaux non officiels, avait accepté de partager une zone de terre à Dak Dam - Dak Huyt (Dak Nong – Mondulkiri). En conséquence, le Vietnam aurait 60 % de cette zone et le Cambodge, le reste.

Le Vietnam est en train de vérifier les informations susmentionnées, a ajouté le porte-parole du ministère des AE, Le Hai Binh. -VNA