samedi 19 août 2017 - 09:05:19

Le Vietnam a les capacités de dépister le virus Ebola

Imprimer

Le Vietnam est capable de dépister le virus Ebola, a affirmé Tran Dac Phu, chef du Département de médecine préventive du ministère vietnamien de la Santé.

Lors d'une réunion en ligne du Comité de pilotage de prévention et de lutte contre l'épidémie, tenue lundi à Hanoi, le responsable vietnamien a déclaré que l'épidémie d'Ebola s'aggrave avec l'augmentation rapide du nombre de cas de contamination et de décès (50%). A ce jour, aucun cas n'a été recensé au Vietnam mais le risque demeure.

Actuellement, le ministère de la Santé élabore un processus de dépistage de ce virus mortel, conformément aux directives de l'OMS et du Centre américain de contrôle et de lutte contre des maladies (USCDC). Au Vietnam, l'Institut central d'hygiène et d'épidémiologie, l'Institut Pasteur de Ho Chi Minh-Ville, l'Hôpital des maladies tropicales de Hô Chi Minh-Ville et l'Hôpital central des maladies tropicales sont tous capables d'effectuer des tests de dépistage.

Selon le Département de médecine préventive, du 11 août au 17 octobre, le secteur de la santé a surveillé 277 passagers provenant de zones épidémiques, dont 26 entrés au Vietnam par l'aéroport international de Noi Bai (Hanoi), 242 par l'aéroport international de Tân Son Nhat (Ho Chi Minh-Ville), et 9 autres au port de Vung Tau. Sur le total, 248 ont dépassé les 21 jours depuis leur retour d'une zone épidémique et 29 autres continuent d'être surveillés.

Le ministère de la Santé va continuer de surveiller étroitement les passagers venant de zones épidémiques pendant 21 jours. Il a créé quatres équipes d'intervention rapide dans les régions Nord, Centre, Sud et Tay Nguyen (Hauts plateaux du Centre) et organise ce mois-ci des exercices dans des hôpitaux.

Il a demandé aux établissements sanitaires de l'ensemble du pays d'assurer suffisamment de médicaments, de matériel médical.... D 'autres ministères et secteurs concernés sont autorisés de bien coopérer avec le ministère de la Santé, de redoubler de vigilance, de respecter des directives de l'OMS...

Selon le dernier bilan publié vendredi par l'OMS, à la date du 13 octobre, l'épidémie a fait 4.555 morts sur 9.216 cas enregistrés dans sept pays. Au Liberia, on compte 2.484 morts sur 4.262 cas enregistrés; en Sierra Leone, 1.200 morts sur 3.410 cas. - VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres