Le ministre vietnamien de la Défense, le général d'armée Phung Quanh Thanh. Photo: VNA

Le ministre vietnamien de la Défense, le général d’armée Phung Quang Thanh, a participé le 16 octobre à l'ouverture de la 5e rencontre informelle des ministres de la Défense Chine-ASEAN à Pékin.

Il a souligné le rôle important de la Chine pour la paix, la stabilité et la sécurité de la région et du monde. Selon lui, une Chine qui se développe pacifiquement et entretient des relations amicales avec les pays membres de l’ASEAN apporte de grandes opportunités à l’ASEAN et vice versa.

Une coopération au développement à long terme, intégrale, égale et mutuellement avantageuse avec la Chine est un souhait et un objectif prioritaire des pays membres de l’ASEAN, a-t-il affirmé.

Le ministre a souligné que le Vietnam attachait une grande importance à ses relations de partenariat stratégique et de coopération intégrale avec la Chine et qu’il œuvrait toujours pour les développer. La question maritime est le seul problème pour les relations bilatérales. La position constante du Vietnam, a souligné Phung Quang Thanh, c’est de promouvoir une coopération intégrale et mutuellement avantageuse avec la Chine, de régler les différends avec des mesures pacifiques selon le droit international et l’Accord de principe en six points sur la résolution des problèmes maritimes entre les deux pays, de chercher des solutions acceptables par les deux parties afin de contribuer à la paix et à la stabilité.

Le général d’armée vietnamien a par ailleurs souligné l’importance des mesures pour instaurer la confiance au service d'un développement intégral et durable de la coopération dans la défense-sécurité. Il est ainsi nécessaire de maintenir régulièrement des dialogues ouverts, notamment ceux entre les hauts dirigeants militaires, de développer la coopération dans les secteurs d’intérêt commun, de se baser sur le droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM) pour régler les différends en Mer Orientale, d’observer la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et d’élaborer le Code de conduite en Mer Orientale (COC), de s’abstenir de recourir à la force et de menacer d’y recourir, de tenir ses engagements sur le terrain, de respecter les intérêts légitimes des uns et des autres. Ces mesures permettront d’éviter la méfiance et le malentendu qui pourraient entraîner des erreurs, ainsi que de prévenir et de contrôler les risques de conflits.

Le ministre Phung Quanh Thanh a proposé que l’ASEAN et la Chine renforcent leur coopération afin d’établir des mécanismes de gestion et de contrôle des différends, de traitement des urgences sur la base du respect des engagements entre les deux parties. Il a également insisté sur la nécessité d’une ligne de communication directe entre les ministres de la Défense de l’ASEAN et de la Chine. Il a appelé en outre les deux parties à intensifier leur collaboration au sein de la Conférence élargie des ministres de la Défense de l’ASEAN (ADMM+) et du Forum régional de l’ASEAN (ARF), afin d’aider les pays membres de l’ASEAN à améliorer leurs compétences pour mieux participer aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, lutter contre le terrorisme, assurer des aides humanitaires, etc. Les deux parties doivent par ailleurs poursuivre leurs échanges et consultations réciproques sur les questions d’intérêt commun pour rechercher des possibilités de coopération mutuellement avantageuse. Le ministre Phung Quanh Thanh a enfin demandé aux forces chargées d’appliquer la loi en mer d’assister les pêcheurs en difficulté et de les traiter de façon humaine selon le droit international et les relations amicales entre leurs pays.

Cette 5e rencontre informelle des ministres de la Défense Chine-ASEAN est la première à être organisée en Chine. Lors de la cérémonie d’ouverture, le ministre chinois de la Défense, Chang Wanquan, a affiché la volonté de son pays de coopérer avec l’ASEAN pour maintenir la sécurité et la stabilité dans la région. Il a proposé d’établir des mécanismes de sécurité pour resserrer la coopération dans la défense entre la Chine et l’ASEAN, notamment dans l’aide humanitaire et les opérations de maintien de la paix de l’ONU, en vue d’instaurer une confiance stratégique. Il a également réitéré l’engagement des hauts dirigeants chinois de ne pas envahir les pays voisins en dépit de la puissance de leur pays. Concernant la Mer Orientale, Chang Wanquan a déclaré que la Chine voulait résoudre les différends par la voie de négociations et consultations pacifiques et qu’elle respectait la liberté de navigation maritime et aérienne en Mer Orientale, selon le droit international.

Les ministres de la Défense des pays membres de l’ASEAN ont tous affirmé le souhait d’intensifier la coopération avec la Chine dans ce secteur. Ils ont affirmé l’importance vitale de la paix et de la stabilité en Mer Orientale pour la sécurité régionale, avant de souhaiter que la Chine et l’ASEAN appliquent rigoureusement la DOC et parviennent rapidement au COC. -VNA