Les emblèmes de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, symboles desquels le nom du mouvement est issu. Photo: wikipedia.org

Genève (VNA) - Une délégation vietnamienne a participé à la 32e conférence du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge qui a eu lieu du 8 au 10 décembre à Genève (Suisse).

Elle était conduite par l’ambassadeur Nguyen Trung Thanh, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU (Organisation des Nations Unies), de l'OMC (Organisation mondiale du Commerce) et des autres organisations internationales à Genève.

S’exprimant lors de la séance plénière le 9 décembre, l’ambassadeur Nguyen Trung Thanh a souligné l’importance de l’organisation régulière de dialogues entre les nations, du renforcement du respect du droit international humanitaire (DIH), notamment des Conventions de Genève ​de 1949 et protocoles additionnels.

Selon le diplomate, cette conférence devrait privilégier l'application du DIH sur la base d'une participation volontaire des pays qui en sont partie, du consensus et du caractère apolitique de celui-ci.

Le chef de la délégation vietnamienne a appelé à poursuivre les débats ​afin de parvenir à de nouveaux acquis ​en matière de protection des personnes privées de libertés ​en cette période de conflits armés non internationaux.

Il a également condamné les violences sexuelles et sexistes dans et après les conflits armés, et plus particulièrement les violences contre les femmes et les filles.  ​"Le Vietnam soutient toutes les mesures efficaces ​pour améliorer la prise de conscience et éliminer les violences sexuelles et sexistes, et participe activement au programmes nationaux comme internationaux relatifs à la Résolution 1325 du Conseil de sécurité de l'ONU sur les femmes, la paix et la sécurité​", a-t-il souligné.

Ayant pour slogan ​"Le pouvoir de l’Humanité : les Principes fondamentaux en action", cette conférence a ​privilégié les questions humanitaires les plus urgentes ​alors que le monde est entré dans une ère de conflits armés très complexes qui ​entraînent des souffrances pour l’Humanité. Elle a réuni plus de 190 pays membres des Conventions de Genève de 1949 et du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. –VNA