New York (VNA) – Le Vietnam a indiqué le 20 octobre à New York se concentrer en 2017 sur la sensibilisation au Programme de développement durable à l’horizon 2030 (Programme 2030), et la mobilisation des énergies pour la mise en œuvre de ses objectifs.

La vice-présidente vietnamienne Dang Thi Ngoc Thinh prend la parole au débat annuel de haut niveau de l'ECOSCO à New York, le 18 juillet 2016. Photo: VNA
Le Vietnam, qui avait été élu le 21 octobre 2015 au Conseil économique et social de l’ONU (ECOSOC), continuera de divulguer l’importance du Programme 2030 à tous les échelons et à toutes les branches pour la leur faire saisir à fond, a fait savoir à l’Agence vietnamienne d’information (VNA) l’ambassadrice Nguyên Phuong Nga, cheffe de la Représentation permanente du Vietnam auprès de l’ONU.

Le pays poursuivra sa participation au processus de perfectionnement des organes spécialisés et des fonds de l’ONU pour promouvoir la contribution de ces ressources aux objectifs de développement durable et répondre au mieux aux intérêts des pays membres, notamment ceux en développement, a-t-elle poursuivi.

L’Assemblée générale de l’ONU a adopté le 25 septembre 2015 le Programme 2030, repris dans un document intitulé «Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030».

Il constitue le nouveau cadre de développement mondial reposant sur 17 objectifs de développement durable déclinés en 169 cibles dans les domaines de l’économie, du développement social et de la protection de l’environnement.

Insistant sur le renforcement de «la paix partout dans le monde dans le cadre d’une liberté plus grande, le Programme 2030 se veut un «plan d’action pour l’humanité, la planète et la prospérité».

Au cours des 15 prochaines années, grâce à ces nouveaux objectifs qui s’appliquent à tous, les pays mobiliseront les énergies pour mettre fin à toutes les formes de pauvreté, combattre les inégalités et s’attaquer aux changements climatiques, en veillant à ne laisser personne de côté.

Etant une nation responsable à l’égard de la communauté internationale et en qualité de membre de l’ECOSOS, le Vietnam souhaite continuer de partager les expériences et se donner la main avec les amis internationaux pour soutenir les pays les moins développés, les pays sans littoral, a encore indiqué l’ambassadrice Nguyên Phuong Nga. – VNA