Le vice-président de l'AN du Vietham Uong Chu Luu (gauche) et le président de l’Institut d’étude des politiques du Japon, Akihito Tanaka. Photo: VNA

Tokyo, 3 juillet (VNA) – Une délégation de l’Assemblée nationale du Vietnam, conduite par son vice-président Uong Chu Luu, a entamé le 3 juillet une visite de travail au Japon.

Le dirigeant vietnamien a eu une séance de travail à l’Institut d’étude des politiques du Japon (GIPS). Il a rencontré son président Akihito Tanaka, échangé d’opinions avec le professeur Masahiro Horie, directeur du Centre de développement de dirigeants de haut rang, ancien vice-ministre japoinais de l’Intérieur et de la Communication, pour étudier la politique japonaise, ses expériences dans la réforme, la rénovation et la gestion publique au Japon.

Uong Chu Luu a tenu en haute estime le rôle du GIPS et de son président dans la promotion de la mise en oeuvre de grands projets au Vietnam durant son mandat de présidence du JICA au Vietnam pour la période 2012-2015. Il a espéré qu’en tant que président du GIPS, Akihito Tanaka continuera de stimuler les relations de coopération stratégique élargie entre le Vietnam et le Japon.

Akihito Tanaka a promis d’accélérer les relations de coopération entre le GIPS et des organes vietnamiens, ajoutant que le GIPS coopérait étroitement avec le Vietnam dans la formation, notamment celle des hauts dirigeants.

Uong Chu Luu s’est rendu à l’ambassade du Vietnam au Japon, saluant ses contributions au développement des relations entre les deux pays. Il a souligné que le Vietnam et le Japon entretenaient des relations spéciales qui se développaient de façon intégrale, efficace et de confiance. Le Japon est le premier pays d’aide publique au développement au Vietnam. Le commerce bilatéral s’est chiffré à près de 30 milliards dollars.

L’Assemblée nationale du Vietnam a récemment adopté plusieurs lois pour améliorer l’environnement de l’investissement et créer les conditions optimales aux investisseurs, dont les Japonais. Le Vietnam nécessite les capitaux étrangers, les techniques d’administration et le Japon est son grand partenaire. Il est nécessaire pour l’ambassade du Vietnam de jouer un pont reliant pour attirer davantage les investisseurs japonais aux projets au pays, a souligné Uong Chu Luu.

Selon l’ambassadeur Nguyen Quoc Cuong, les relations Vietnam-Japon se développent de façon satisfaisante avec la multiplication des visites de délégations de tout niveau. En 2016, une trentaine de délégations des villes et provinces du Vietnam ont effectué des visites de promotion du commerce et de l’investissement au Japon. Environ 60.000 étudiants vietnamiens poursuivent leur étude au Japon, soit trois fois plus que le nombre des étudiants sud-est asiatiques dans ce pays.

Le même jour, Uong Chu Luu s’est rendu au groupe Canon, l’un des groupes japonais efficacement opérationnels au Vietnam. Des responsables du groupe a souhaité coopérer avec le Vietnam dans le développement de l’industrie auxiliaire. -VNA