dimanche 20 août 2017 - 03:47:23

Le vibrant plaidoyer aséanien du Vietnam

Imprimer

Le ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh a plaidé dans un article paru à l’occasion du 45 e anniversaire de la fondation de l’ASEAN pour une communauté aséanienne «solidaire, forte et ouverte».

Le 8 août 1967, l’Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) est née, marquant ainsi un jalon historique important, ouvrant une nouvelle ère de coopération des pays de l’Asie du Sud–Est, et créant un préalable pour le processus de construction d’une communauté aséanienne.

Quarante-cinq ans passés, l’aspiration à la paix et au développement est toujours le fil rouge des activités des pays membres. La solidarité, la coopération pour le développement reste une tendance prédominante et le ciment des relations au sein du bloc.

Aujourd’hui, la coopération et la liaison au sein de l’ASEAN entrent dans une nouvelle période de développement, avec des changements qualitatifs vigoureux, visant une communauté politiquement attachée, économiquement forte, d’entraide et de partage en 2015.

L’ASEAN qui travaille avec une vingtaine de pays dont de grandes puissances mondiales, a également initié et présidé plusieurs mécanismes de coopération régionale comme ASEAN+3, Sommet d'Asie de l'Est (EAS), Forum régional de l'ASEAN (ARF).

Selon le chef de la diplomatie vietnamienne, l'ASEAN a prouvé son rôle central sur le problème de la Mer Orientale sur lequel elle a publié diverses déclarations depuis 1992. En 2002, l’ASEAN et la Chine ont signé la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC).

Le P rincipe en six points de l’ASEAN sur la Mer Orientale dernièrement adopté a traduit l’intérêt commun et l’approche de l’Association sur les questions relatives à la Mer Orientale, ainsi que la capacité de l’ASEAN de parvenir à un consensus, d’accélérer le dialogue et la coopération sur les contenus en débat dans la région.

La conception commune de l’ASEAN sur la Mer Orientale est le droit international, dont le strict respect de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, et des principes régionaux, notamment la DOC.

Actuellement, l’ASEAN est disposée et désireuse d’engager des débats et négociations en vue de la signature d’un Code de conduite des parties en Mer Orientale (COC) avec la Chine afin de contribuer à préserver la paix et la stabilité dans la région.

Outre l’édification d’une forte Communauté sécuritaire, l’ASEAN s’emploie à réaliser pleinement et avec responsabilité ses engagements régionaux, à construire la Communauté économique, la Communauté socio-culturelle de l’ASEAN.

Quarante-cinq ans de relations étroites ont permis de créer un avantage et une force indéniable de l’ASEAN, posant les fondements solides de plus grands développements, dont dans l’immédiat, de l’édification d’une communauté unie et forte à l’horizon 2015.

En 17 ans en compagnie de l’ASEAN, le Vietnam préconise toujours de construire une ASEAN puissante, unie et fortement liée, au service de la paix, de la stabilité et du développement de la région comme de l’intérêt de chacun de ses pays membres.

L e Vietnam a grandement contribué aux objectifs communs de l'Association, selon le ministre qui a rappelé notamment l a mise en oeuvre de l'initiative de l'élargissement de l'ASEAN à dix, l'organisation réussie du 6e Sommet de l'ASEAN et l'approbation en 1998 du Plan d'action de Hanoi, la présidence du Comité permanent de l'ASEAN (2000-2001) et récemment, de la présidence de l'ASEAN en 2010.

La coopération économique et commerciale avec les pays membres de l'ASEAN joue un rôle important pour l'économie vietnamienne. Le commerce bilatéral a atteint 26,7 milliards de dollars jusqu'en 2010, soit un cinquième des importations et exportations vietnamiennes.

Actuellement, le pays recense 1.449 projets aséaniens en activité, d'un capital enregistré cumulé de 44 milliards de dollars. L'ASEAN est devenue un partenaire économique et commercial de premier rang du Vietnam, avec une croissance commerciale annuelle de 15-16%.

L’avenir du Vietnam est étroitement lié à la région, à l’ASEAN et aux pays voisins au sein du bloc région. A maintes reprises, les dirigeants vietnamiens ont affirmé que la coopération avec l'ASEAN sera l'un des piliers importants de la politique extérieure d'indépendance, d'autonomie, de diversification et de multilatéralisation des liens, et d'intégration active à l'économie régionale et internationale.

Le Parti communiste du Vietnam a indiqué dans la résolution de son 11e Congrès national que le Vietnam va "oeuvrer avec les pays pour construire une forte Communauté aséanienne, renforcer les relations avec les partenaires, continuer de jouer un rôle important dans les cadres de coopération en Asie-Pacifique". – AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres