Le président de la JETRO, M. Hioyuki Ishige, lors de la conférence de presse. Photo: VNA

Tokyo (VNA) – L'investissement et le commerce entre le Japon et le Vietnam, tous deux parties à l'accord de partenariat transpacifique (TPP), tout comme ceux entre les autres parties, connaîtront un bond dans les temps qui viennent.

C'est ce qu'a estimé, mardi à Tokyo, M. Hioyuki Ishige, président de l'Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO), lors d'une conférence de presse donnée pour rendre public le rapport sur la situation de l'investissement au Japon en 2015.

Il a souligné les opportunités d'investissement et de commerce ​du TPP ​pour ses parties, dont le Vietnam et le Japon.

Répondant à une question posée par le correspondant de l'Agence vietnamienne d'Information (VNA) à Tokyo sur les répercussions du TPP sur l'investissement d'entreprises japonaises au Vietnam, le président de la JETRO a souligné que le TPP était un énorme avantage permettant aux entreprises des parties de renforcer leur commerce et leur investissement.

Il s'est déclaré convaincu qu'en appliquant des réglementations et normes communes ​à toutes les parties, le TPP permettr​ait d'améliorer l'environnement d'investissement pour leurs entreprises.

Pour le Vietnam, il a annoncé que 70 à 80 % des entreprises japonaises investissant au Vietnam utilisaient les services de JETRO, lesquels ​ont donc un rôle très important pour l'investissement japonais au Vietnam.

S'agissant des entraves à l'investissement au Japon, le rapport de la JETRO cite une enquête réalisée auprès de 1.000 entreprises étrangères implantées dans ce pays, selon laquelle 5 lacunes sont mentionnées, à savoir les formalités administratives, la délivrance de licences, les ressources humaines, la difficulté de la langue, et les particularités du marché japonais.

Toujours selon ce rapport, la situation de l'investissement au Japon en 2014 et en 2015 a connu une amélioration après une longue période de stagnation à partir de 2008. L'investissement direct étranger (IDE) au Japon depuis septembre 2005 s'est élevé à 22.900 milliards de yens, celui en provenance des pays asiatiques accusant une forte hausse. -VNA