Photo: Internet
Le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce a officiellement rendu public, le 6 octobre, les principales dispositions de l’Accord de Partenariat Transpacifique (TPP) auxquelles sont récemment parvenus des 12 pays membres après plus de 5 années de négociations.

Après cinq jours d’intenses discussions, les ministres du Commerce des 12 pays dont l’Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, les États-Unis et le Vietnam sont enfin parvenus à un consensus sur toutes les questions importantes posées dans le cadre du TPP concernant l’ouverture du marché, la propriété intellectuelle, les entreprises publiques…, marquant la fin des négociations sur cet accord.

Le TPP pourra servir de modèle de coopération économique régionale pour le début du XXIe siècle. Comprenant 30 chapitres, l’accord couvre non seulement les secteurs traditionnels comme les marchandises, les services, les investissements, mais encore les nouveaux comme le commerce électronique, les entreprises publiques, la chaîne de distribution.

Le TPP vise à lever quasi totalement les barrières tarifaires et non tarifaires imposés sur des marchandises et services, à libéraliser le commerce et les investissements au bénéfice des entreprises et des peuples des 12 pays signataires.

Les cinq principales caractéristiques faisant du TPP un accord tournant du XXIe siècle et créant une nouvelle norme pour les accords commerciaux internationaux sont:

1. Un accès intégral aux marchés des pays membres: Le TPP permet de réduire ou de supprimer les barrières tarifaires et non tarifaires imposés sur des marchandises et services, de régir les domaines de commerce et d’investissement au bénéfice des entreprises, des travailleurs et des consommateurs des pays membres.

2. Une approche régionale pour la mise en œuvre des engagements communs: Le TPP facilite le développement de la production, des chaînes d'approvisionnement et de commerce transparentes, contribuant à créer plus d’emplois, à améliorer le niveau de vie de la population, mais aussi à accélérer l'intégration transfrontalière et l'ouverture du marché domestique.

3. Règlement de nouveaux défis commerciaux: Le TPP permet d’améliorer l’innovation, la productivité et la compétitivité d’une économie, mais aussi de régler des défis concernant le développement de l'économie numérique et le rôle des entreprises publiques au sein de l'économie mondiale.

4. Éléments liés au commerce inclus: Le TPP couvre tous les éléments assurant les intérêts commerciaux de toutes les économies, quel que soit leur niveau de développement, et de toutes les entreprises, quelle que soit leur envergure. Cet accord bénéficie aux petites et moyennes entreprises (PME) et permet aux économies membres d’élever leur capacité commerciale pour qu’elles puissent respecter au mieux leurs engagements pris dans le cadre du TPP comme profiter au maximum des intérêts apportés par cet accord.

5. Plate-forme pour l'intégration régionale: Le TPP sert de base importante pour l’accélération de l'intégration économique régionale, impliquant non seulement 12 pays membres mais aussi d’autres pays de la région Asie-Pacifique. -NDEL/VNA