Hanoi, 14 juin (VNA) –  Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a affirmé mardi 13 juin devant l’Assemblée nationale que le gouvernement prône le développement du tourisme durable, soulignant la nécessité de mettre en place toutes les conditions pour favoriser le développement durable.
 
Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, le 13 juin à l’Assemblée nationale. Photo: VNA
 
Le gouvernement attache toujours de l’importance au développement durable dans le processus de développement au Vietnam, a-t-il déclaré lors de la séance d’interpellation dans le cadre de la 3e session de la 14e législature de l’Assemblée nationale.

Nous devrions exploiter les avantages naturels et sociaux comparatifs pour servir le développement, mais il faut assurer le développement durable, a indiqué le dirigeant qui a apporté des précisions sur la planification de la péninsule de Son Trà, une réserve naturelle abritant une faune et une flore très abondantes à environ 10 km au nord-est du centre de Dà Nang.

Avec le développement d’un tourisme respectueux des principes du développement durable, l’industrie sans fumée peut être non seulement une amorce vers le développement durable, mais aussi et surtout un levier de croissance économique des localités d’accueil.

Le développement du tourisme durable s’inscrit alors dans le cadre de la mise en place d’une planification qui, du point de vue touristique, a pour but d’éviter des atteintes pouvant remettre en cause les fondements même du développement.

Si un projet n’a pas assuré les élements de développement durable, il vaudrait mieux de le différer, a déclaré le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, ajoutant que la préservation des sites ne signifierait pas fermer l’accès à leurs ressources mais elle devrait permettre le développement du tourisme.

En 2016, le Vietnam a accueilli plus de 10 millions d’arrivées internationales ( 25% en un an), servi 62 millions de touristes vietnamiens, et réalisé 400.000 milliards de dôngs de recettes touristiques, soit 6,8% du PIB national.
 
Le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Ngoc Thiên. Photo: VNA
En 2017, la compétitivité du tourisme vietnamien s’est améliorée, s’est félicité le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Ngoc Thiên, interpellée par des députés sur le travail de gestion et les solutions à prendre pour améliorer la plannification du tourisme.

Le Forum économique mondial estime que les sites naturels, la culture et la sécurité du pays sont les atouts principaux du tourisme vietnamien, a-t-il rappelé.

Il a fait savoir que son ministère est en train d’élaborer la stratégie globale de développement du tourisme par région en fonction des atouts de chacune. L’accent sera mis sur le renforcement de la coopération entre les régions, la formation du personnel et la promotion touristique.

Le Vietnam compte actuellement 18.960 guides touristiques, parmi eux figurent plus de 11.000 guides internationaux et près de 8.000 guides domestiques, selon le ministre.

Par rapport au nombre de touristes étrangers et vietnamiens, les guides touristiques sont en nombre suffisant à l’échelle nationale mais ceux qui parlent des langues peu communes sont rares, d’où une pénurie de guides pour certains marchés.

Le ministre Nguyên Ngoc Thiên a également proposé des mesures pour préserver et promouvoir  la culture traditionnelle, gérer et autoriser les activités culturelles et artistiques. – VNA