jeudi 17 août 2017 - 18:53:39

Le tourisme communautaire, l’atout charme de la province de Nghê An

Imprimer

Nghe An (VNA) - Les localités dans l’ouest de la province de Nghê An (Centre), et plus particulièrement dans le district de Con Cuông, se tournent vers le tourisme communautaire. Un modèle nouveau pour les habitants de la région, mais qui se montre efficace pour éradiquer la pauvreté.

De nombreux villages de la minorité Thai dans le Parc national de Pù Mat se sont lancés dans le tourisme communautaire. Photo : VNA

Dans l’ouest de la province de Nghê An, les touristes peuvent vivre des expériences captivantes en traversant le Parc national de Pù Mat. À cheval sur les trois districts de Anh Son, Con Cuông et Tuong Duong, il couvre une zone de près de 95.000 ha, sans oublier une zone tampon supplémentaire de 86.00 ha. Le parc abrite également de nombreuses espèces animales et végétales rares, et même menacées pour certaines. Il fait partie de la Réserve mondiale de biosphère de l’ouest de Nghê An, une des huit réserves du genre au Vietnam reconnues par l’UNESCO.

«Après cinq ans d’activités, le parc attire de nombreux visiteurs, qu’ils soient vietnamiens ou étrangers, et qui viennent profiter du tourisme communautaire. Le concept va devenir un point fort pour le district et la province dans les temps à venir», observe Nguyên Xuân Nam, chef du Bureau de la culture du district de Con Cuông.

Con Cuông, un lieu de choix

La chute d’eau de Khe Kèm, un des plus beaux spectacles dans le district de Con Cuông. Photo : VNA
Le district de Con Cuông reste encore largement préservé, ses nombreux sites touristiques tels que la chute d’eau de Khe Kèm, la rivière Giang ou le barrage de Phà Lài ne sont pas encore pleinement exploités. Les touristes, notamment étrangers, apprécient de pratiquer le phuot (voyager en toute liberté) dans les villages de Nua, Ban Thành, Thai Hoà, Làng Xiên et Khe Ran pour découvrir le quotidien simple de l’ethnie Thai, ou encore de goûter les spécialités locales comme le ruou cân, un alcool de riz à siroter avec une paille spéciale faite de bambou.  Les chansons folkloriques, les métiers artisanaux et les maisons sur pilotis des Thai savent retenir les visiteurs. Les brocatelles produites dans le village de Nua sont devenues les cadeaux incontournables à offrir à ses proches. Réalisée avec beaucoup de cœur, la méthode artisanale ne cesse de séduire les voyageurs de passages.


La famille de Lô Thi Hoa est un des piliers de tourisme communautaire du village Nua depuis 2011. La femme quarantaine s’est lancée dans l’aventure quasiment par hasard. «Ce jour-là, mon village a accueilli un groupe venu de la plaine, se souvient-elle. Le chef du village m’a confié la tâche de préparer le repas. J’ai alors cuisiné quelques spécialités locales. À sa surprise, un des invités s’est dit impressionné par notre manière d’accueillir. Il a envoyé une lettre au comité de la gestion du Parc national de Pù Mat souhaitant que le hameau devienne un site de tourisme communautaire».

Les ethnies habitant le village de Khe Ran ont réussi à préserver pour leur part quelques 150 anciennes maisons sur pilotis. Chacun des groupes doit prendre en charge un des maillons du tourisme communautaire, tels que le la préparation des repas ou les représentations de chants folkloriques.

En outre des spectacles, le district de Con Cuông séduit les touristes par ses sites culturels et historiques, dont les grottes de Tham Nàng Màn, la stèle Ma Nhai ou encore le temple de Khe Sat. -CVN/VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres