De​ vénérables théiers Shan tuyêt dans le village de Cho Lông, à Môc Châu. (Source: VNA)

Shan tuyêt est une variété de thé locale de grande valeur. Le Département de la propriété intellectuelle du Vietnam a reconnu l’appellation d’origine contrôlée «Shan tuyêt» en 2001 avant de délivrer en 2010 le certificat de protection de l’indication géographique.

Môc Châu est un district montagneux de la province de Son La (Nord-Ouest). D’une superficie d’environ 2.061 km²,  il ​compte 165.000 habitants.  

À Môc Châu, le thé est au cœur de la production agricole. Le district compte près de 3.000 ha de théiers dont 2.650 ha de la variété Shan tuyêt. En 2013, en vertu ​d'une décision du gouvernement sur le changement de la frontière administrative du district, une partie de Môc Châu a été séparée pour devenir un nouveau district nommé Vân Hô. Ainsi, la région de culture de théiers Shan tuyêt, qui a reçu par le Département de  la propriété intellectuelle ​le label Indication Géographique, s’étend sur deux localités : 1.800 ha d​ans le district de Môc Châu et 1.150 ha d​ans celui de Vân Hô.
 
L’indication géographique (IG) est un nom, un signe ou une appellation figurant sur certains produits provenant d’un terroir précis, et qui possèdent des caractéristiques particulières. L’IG est ainsi utilisée pour certifier que le produit possède certaines qualités, a été fabriqué selon des méthodes traditionnelles ou jouit d’une certaine renommée en raison de son origine géographique.

«Il reste actuellement des milliers ​de théiers séculaires​ Shan tuyêt ​encore productifs. Ils se trouvent essentiellement dans les villages de Cho Lông et Tân Lâp du district de Môc Châu et dans la commune de To Mua du district de Vân Hô», révèle  Dô Nhu Vuu, président de l’Association de production, de transformation et de commerce des produits théiers de Môc Châu. 

«L’IG pour le thé Shan tuyêt a été, en 2010,  reconnue et protégée par le Département de la propriété intellectuelle. Il s’agit d’un jalon important ​ dans la ​valorisation du thé Shan tuyêt ​de Môc Châu.  L’IG est importante pour que Môc Châu puisse aménager et développer ​une région de production ​», a continué Dô Nhu Vuu. 

«Nous souhaitons que l’IG soit protégée à l’étranger»

Ces dernières années, le Service des sciences et dtechnologies de la province de Son La et les services compétents ont aidé la localité dans la gestion, l’utilisation et le développement de l’IG pour la production de thé Shan tuyêt Môc Châu. La standardisation du processus de techniques de culture du thé Shan tuyêt, l’application des normes destinées au contrôle de qualité et l’utilisation du label ont été mises en valeur. Depuis 2010, le district de Môc Châu a notamment consenti d’importants efforts dans la présentation de l’IG dans les médias et celle du thé Shan tuyêt de Môc Châu ​dans des foires et expositions, au Vietnam comme à l’étranger.

Grâce à la certification de l’IG, la valeur du thé Shan tuyêt de Môc Châu a augmenté. Le prix d’achat d’un kilo de bourgeons frais est passé de 3.500-4.000 dôngs en 2012 à 6.000-6.500 dôngs en 2015. « Le prix de vente d’un kilo de thé Shan tuyêt Môc Châu est 1,7 à 2 fois supérieur à celui d’un thé n’ayant pas l’IG », affirme Dô Nhu Vuu.

Actuellement, la province de Son La, et plus particulièrement le district de Môc Châu souhaitent que le Département de la propriété intellectuelle du Vietnam et les organisations internationales mettent en place des formations sur l’organisation des acteurs des chaînes de valeur des indications géographiques. Selon Pham Minh Duc, directeur adjoint du Service des sciences et des technologies de la province de Son La, «Une fois la marque établie, sa préservation et sa mise en valeur sont très importantes. Nous souhaitons que dans l’avenir, l’IG du thé Shan tuyêt Môc Châu soit protégée à l’étranger. Cela aidera le Vietnam à accroître la valeur du thé Shan tuyêt de Môc Châu non seulement sur le marché vietnamien mais aussi à l'étranger». -CVN/VNA