mardi 25 juillet 2017 - 19:43:19

Le taiwanais Vedan se veut ambitieux au Vietnam

Imprimer

Hanoi, 10 avril (VNA) – Vedan Vietnam, une entreprise à capital 100% taiwanais spécialisée dans la production de glutamate, d’amidon et de soude, prévoit de renforcer davantage sa présence au pays.
 
Vedan Vietnam figure dans le top 500 grandes entreprises au Vietnam en 2016. Photo : tapchimoitruong.vn
Le Vietnam en général et la province de Dông Nai (Sud) en particulier possèdent des avantages qui séduisent le groupe : une situation géographique favorable et porteuse d’opportunités de développement économique, des sources de matières premières abondantes, un marché potentiel, une main-d’œuvre jeune et réceptive aux technologies…

Le pays qui représente actuellement 45% de la production du groupe Vedan, a été et sera son plus grand pôle de production au monde, ont indiqué les responsables de Vedan.

Le groupe taiwanais a investi à ce jour plus de 580 millions de dollars au Vietnam. La compagnie Vedan Vietnam a pris l’allure de parc industriel avec diverses filières dans lesquelles travaillent plus de 3.800 ouvriers.

Sucre, mélasse, tapioca, sel industriel,  la compagnie utilise une énorme quantité de produits agricoles du pays, contribuant au développement de zones de matières premières et à la consommation de produits agricoles.

Ses produits sont écoulés non seulement sur le marché vietnamien mais aussi à l’étranger, y compris au Japon. Les paiements fiscaux par Vedan Vietnam se chiffrent annuellement à plus de 300 milliards de dôngs.
 
La conquête du Vietnam par le groupe Vedan aura pris à peine 25 ans. Il avait dû braver une tourmente qui n’était pas du tout prévue au programme.

Incriminée en 2008 pour ses rejets d’eaux usées qui ont provoqué une forte pollution de l’environnement et des influences néfastes sur les cultures et l’élevage des produits aquatiques des riverains de la rivière Thi Vai qui traverse Hô Chi Minh-Ville, les provinces de Dông Nai et Bà Ria-Vung Tàu, la compagnie Vedan Vietnam n’a ouvert ses portes à la presse que près de 10 ans plus tard.

La compagnie a injecté 33 millions de dollars dans la construction et le renouvellement des infrastructures de traitement des eaux usées. Ce système qui a une capacité d’environ 9.500 m3/jour, soit un tiers plus élevé que le volume de ses rejets, lui permettra de soutenir une éventuelle croissance.

Je suis convaincu que nos efforts de changer et de perfectionner le processus de traitement d’activités liées à l’environnement durant ces neufs dernières années posent un jalon de nos succès futurs, a partagé le directeur général de Vedan Vietnam, Yang Kun Hsiang. – VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres