dimanche 23 juillet 2017 - 07:37:11

Le secteur de la santé s'oriente vers l'objectif de satisfaire les patients

Imprimer

Le Premier ministre à la réunion ​sur le déploiement des tâches du secteur de la santé de 2017. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Le secteur de la Santé a organisé le 12 janvier à Hanoï une réunion pour mettre en œuvre les tâches de 2017, en présence du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, qui a demandé de considérer le développement de la santé de base et des soins médicaux au service de chaque habitant comme sa tâche centrale.

"Le secteur de la santé doit considérer la satisfaction des patients comme l'objectif de son développement, changer le mode d'activités et de gestion. Les cadres de santé doivent considérer les patients comme leurs proches", a-t-il souligné. Concrètement, les établissements de santé doivent améliorer la qualité de ​leurs activités, simplifier les formalités administratives et rendre publiques les estimations sur les activités des hôpitaux... Il est nécessaire de favoriser le développement de la santé privée, d'améliorer la qualité des services de santé et d'accélérer la couverture par l'assurance-santé de tout le peuple.

Le chef du gouvernement a posé des questions précises pour les dirigeants de la santé concernant ses orientations de développement, son organisation, la prévention des maladies, la surcharge des hôpitaux, les questions financières, la différence entre régions en termes de traitement des patients, les prix des médicaments, etc.

Répondant aux questions du Premier ministre, la ministre de la Santé Nguyen Thi Kim Tien a indiqué que cette année, le secteur poursuivait son plan de "Renouveler le mode de travail et l'attitude des cadres de santé pour s'orienter vers l'objectif de satisfaire les patients". Le secteur se concentre sur l'ouverture des formations sur la capacité de communication des cadres de santé, le maintien d'une ligne téléphonique d'urgence, l'application de sanctions sévères en cas de fraude ou d'infraction, et la reconnaissance des modèles dans les soins des patients.

En 2016, le secteur s'est efforcé d'améliorer les services de traitement et le niveau des medécins, de poursuivre la réforme administrative pour mieux servir les patients, notamment les démunis, de réduire la surcharge des hôpitaux, d'accélérer l'application des sciences et technologies et, plus particulièrement, ​que plus de 61% de la population soit couverte ​par l'assurance-santé, ce qui représente une avance de quatre ans ​par rapport au planning fixé. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres