dimanche 20 août 2017 - 13:10:57

Le secteur de la santé du Vietnam aiguise les appétits

Imprimer

De par leurs poids financiers et leurs grandes expériences dans l’investissement, plusieurs groupes étrangers sont à l’affût constant de nouvelles opportunités d’investissement dans la santé au Vietnam, un domaine à fort potentiel.

La récession économique et le resserrement des dépenses des consommateurs ont influé et influent sur tous les domaines marchands, à l’exception de la santé. Marc Kealey, directeur du groupe canadien Triple Eye Infrastructure Corporation, estime que la santé est porteuse de belles promesses commerciales. Ce groupe pourrait recevoir au début du mois de septembre prochain la licence d’investissement pour le projet de construction de l’hôpital international Dai An Vietnam-Canada.
Selon le projet, l’hôpital international Dai An Vietnam-Canada serait construit dans la zone industrielle de Dai An, province de Hai Duong (Nord). Disposant d’un fonds prévisionnel de 265 millions de dollars, cet hôpital disposerait de 200 lits.

Marc Kealey fait savoir que son groupe enverra au Vietnam un contingent d’infirmiers, de professeurs et de gestionnaires de haut niveau dans le domaine de la santé pour aider le Vietnam dans la formation. Actuellement, Triple Eye Infrastructure Corporation envisage de signer avec l’Université du Canada un contrat de télé-enseignement dans le domaine de la santé et d’envoi de médecins canadiens au Vietnam.

Selon M. Kealey, en raison de la surcharge des hôpitaux, de nombreux Vietnamiens aisés sur le plan financier se font soigner à l’étranger. En effet, chaque année, ces derniers dépensent environ 2 milliards de dollars pour bénéficier des services de santé dans d’autres pays comme Singapour, la Thaïlande, voire même les États-Unis. Ce qui explique l’engouement des investisseurs étrangers dans le secteur de la santé au Vietnam, qui compte 90 millions d’habitants.

En juin dernier, le groupe singapourien Chandler Corporation a racheté 80% des actions de l’Hôpital Hoàn My (Sud). Martin Robinson, directeur exécutif chargé du secteur de la santé, affirme que les besoins en services de santé au Vietnam augmentent rapidement. C’est pourquoi, en dehors du rachat des actions de l’hôpital Hoàn My, Chandler Corporation continue de chercher de nouvelles opportunités d’investissement.

En outre, l’année dernière, Columbia Asia, une compagnie malaise spécialisée dans la santé, a inauguré un hôpital international dans la province de Binh Duong (Sud). Son troisième établissement hospitalier au Vietnam, les deux autres étant à Hô Chi Minh-Ville. – VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres