samedi 19 août 2017 - 18:24:26

Le rôle du Tay Nguyen dans le Triangle de développement Vietnam-Laos-Cambodge

Imprimer

Le rôle du Tay Nguyen (Hauts Plateaux du Centre) dans le Triangle de développement Vietnam-Laos-Cambodge a fait l'objet d'un séminaire organisé vendredi à Hanoi par l'Académie des Sciences sociales du Vietnam.

Selon le professeur associé et docteur Nguyen Quang Thuan, directeur adjoint de l'Académie des Sciences sociales du Vietnam, la coopération économique entre les pays voisins est une tendance qui démontre de plus en plus son efficience en termes d'intérêt commun. Plusieurs modèles de coopération transfrontalière ont pris forme et se sont développés, et cette forme de coopération joue un rôle important dans l'exploitation des atouts des pays voisins.

Le Triangle de développement Vietnam-Laos-Cambodge a été créé il y a 14 ans. Définir le rôle du Tay Nguyen est une des tâches importantes posées au Vietnam dans le cadre du développement de cette région ainsi que dans celui de la coopération au sein de ce triangle.

L'assistance a indiqué les points forts et avantages ainsi que les difficultés de développement des provinces du Tay Nguyen comme la promotion de la coopération transfrontalière entre le Vietnam, le Laos et le Cambodge.

Le Tay Nguyen représente 6,1% de la population de ce triangle de développement, et possède plusieurs potentiels en matière sylvicole, de biodiversité et d'hydroélectricité. S'il occupe aussi une position stratégique importante, il connaît beaucoup de difficultés dont un accès difficile ou une population d'un niveau d'instruction élémentaire.

Actuellement, plusieurs questions demeurent concernant la coopération en économie au niveau des frontières, notamment le développement des zones économiques frontalières, des zones économiques spéciales et des marchés frontaliers, des problèmes sociaux tels que migration non contrôlée, la protection de l'environnement, la défense et la sécurité, notamment au regard des forces hostiles qui cherchent toujours à saboter le bloc de grande union nationale, en particulier dans les zones peuplées par les ethnies minoritaires.

Afin de promouvoir la coopération transfrontalière, le Vietnam doit considérer le Tay Nguyen comme un pôle de croissance majeur constituant une force motrice pour le Triangle de développement Vietnam-Laos-Cambodge. Le pays doit également définir des mécanismes spécifiques pour régler les problèmes du Tay Nguyen sur la base de la coopération et de la solidarité avec les pays voisins, a conclu l'assistance. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres