La présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam Nguyen Thi Kim Ngan et le président de la Chambre des représentants japonais Oshima Tadamori. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Le renforcement des relations avec le Japon est une priorité de la politique extérieure du Vietnam, a déclaré la présidente de l’Assemblée nationale (AN) du Vietnam Nguyen Thi Kim Ngan lors de l’entretien jeudi à Hanoï avec le président de la Chambre des représentants japonais Oshima Tadamori, en visite officielle au Vietnam.

Elle a souligné la multiplication des échanges de délégations entre les deux pays ces dernières années, notamment la première visite au Vietnam en février 2017 de l'empereur du Japon Akihito et de son épouse et la visite du Premier ministre japonais Shinzo Abe au Vietnam en janvier 2017, lesquelles créent la force pour approfondir le "partenariat stratégique élargi pour la paix et la prospérité en Asie". Elle a souhaité une coopération étroite pour l’organisation en 2018 des activités de célébration du 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Le Japon est un partenaire économique et commercial important du Vietnam et le premier bailleur d’aides publiques au développement. Le Japon est le 2e investisseur étranger du Vietnam avec 3.355 projets cumulant un fonds prescrit de 42,49 milliards de dollars. Le Vietnam compte 1.600 entreprises japonaises. Les deux pays mettent en œuvre des projets d’envergure dans les infrastructures et les énergies. De nombreux ouvrages d’assistance du Japon contribuent pour une part importante au développement socio-économique du Vietnam, tels que les ponts de Can Tho, Nhat Tan, l'aérogare T2 de l'aéroport international de Noi Bai, …, a-t-elle estimé. Le Vietnam encourage les grands groupes japonais à venir investir au Vietnam, participer au processus de restructuration d’entreprises publiques et du secteur bancaire, stimuler le partenariat public-privé…

Nguyen Thi Kim Ngan a remercié le Japon pour son assistance au Vietnam dans le règlement des conséquences de la guerre, dont la mise en œuvre d’un projet de décontamination de la dioxine à l’aéroport de Bien Hoa. Le Vietnam souhaite coopérer davantage avec le Japon dans les hautes technologies, l’industrie auxiliaire, l’agriculture et l’adaptation aux changements climatiques.
Elle a demandé aux dirigeants japonais de créer les meilleures conditions aux Vietnamiens résidant dans leur pays.

Le président de la Chambre des représentants japonais, Oshima Tadamori, a jugé très nombreux les potentiels de développement économique du Vietnam. Il a souhaité poursuivre la coopération entre les deux pays dans la politique, l’économie et le domaine législatif et resserrer la coopération dans le travail. Le Japon va accueillir davantage d’étudiants vietnamiens et élargir les domaines d’accueil dans l’agriculture, la sylviculture, la construction…Le Japon crée toujours des conditions optimales aux travailleurs étrangers.

A propos de la coopération commerciale, Oshima Tadamori a demandé aux deux parties d’appliquer bien les règlements dans le cadre des accords commerciaux, dont l’accord de partenariat transpacifique, souhaitant que les deux pays continuent de le promouvoir.

Il a aussi souhaité renforcer les relations entre les deux organes législatifs, les deux groupes des parlementaires et les parlementaires vietnamiens et japonais à travers des visites, contacts et dialogues réguliers. La Chambre des représentants japonais soutient toujours la mise en œuvre des accords de haute rang entre les deux pays, a-t-il ajouté, demandant de renforcer la supervision de l’application des accords conclus.

Nguyen Thi Kim Ngan et Oshima Tadamori ont souhaité voir se développer la coopération bilatérale dans le tourisme, outre la culture, les sports. Le Japon organisera le Festival international de films et attendra la participation du Vietnam. En 2016, 700.000 touristes japonais sont allés visiter le Vietnam tandis que le Japon a accueilli plus de 200.000 touristes vietnamiens.

Lors de leur entretien, les deux dirigeants ont discuté des questions régionales et internationales d’intérêt commun, dont celle de la Mer Orientale. Ils ont tenu en haute estime le maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la sûreté de la navigation maritime et aérienne dans cette zone maritime ainsi que le règlement des différends par des mesures pacifiques en respectant le droit international comme les processus juridiques et diplomatiques.

La dirigeante vietnamienne a invité de dirigeants de la Diète japonais à participer à une réunion portant sur le changement climatique, prévue les 11 et 13 mai à Ho Chi Minh-Ville.

Le même jour, Nguyen Thi Kim Ngan a présidé un banquet en l’honneur du  président de la Chambre des représentants japonais, Oshima Tadamori et de son épouse. -VNA