Le Pr.-Dr. Dang Nguyen Anh, président adjoint de la VASS, lors du colloque. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Un colloque intitulé "Rapport sur l’étude du système d’immatriculation d’état civil au Vietnam" a été organisé jeudi à Hanoi par la Banque mondiale (BM) et l'Académie des sciences sociales du Vietnam (VASS).

Achim Fock, directeur national p.i de la BM au Vietnam, a insisté sur la nécessité de la réforme du système des registres d’état civil du Vietnam pour assurer l’accès à l’école, aux soins médicaux, la possibilité de travailler dans le public pour les personnes immatriculées dans une autre province que celle où elles résident actuellement, ce qui favorisera l​es mouvements migratoires vers les grandes villes et contribuera à la croissance économique.

Le Pr.-Dr. Dang Nguyen Anh, président adjoint de la VASS, a déclaré que le système des registres d’état civil actuel du Vietnam ne convenait plus à la gestion sociale du pays dans le contexte de l’intégration internationale et devrait être remplacé par un autre outil plus moderne et scientifique.

Ce rapport propose ainsi des mesures pour réduire ​les restrictions dans l’accès ​aux services médicaux, à l’éducation et à l’emploi des personnes domiciliées dans une province à titre provisoire. -VNA