Le président vietnamien Truong Tan Sang lors du dialogue. Photo: VNA
 

Lors d’un dialogue politique sur les relations vietnamo-américaines à New York, le président Truong Tan Sang a affirmé que les intérêts fondamentaux partagés par les deux pays avaient constitué la raison et la force motrice leur ayant permis de surmonter le passé et les différences pour devenir des partenaires intégraux.

Le chef de l’Etat a participé le 28 septembre à ce dialogue politique organisé par l’Asia Society et la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, à l’occasion du 20e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et les Etats-Unis. Cet événement a eu lieu en présence, outre du président vietnamien, de la présidente de l’Asia Society, Josette Sheeran, de l’ex-Premier ministre australien Kevin Rudd, ainsi que d’une centaine d’officiels, spécialistes et hommes d’affaires américains.

Rappelant les avancées dans les liens bilatéraux depuis leur normalisation il y a 20 ans, le chef de l’Etat a souligné que les relations vietnamo-américaines étaient devenues un facteur indispensable dans les efforts communs de la communauté internationale pour garantir la paix, la sécurité et le développement en Asie-Pacifique.

Dans le but de saisir les opportunités et approfondir le partenariat intégral entre les deux pays, le dirigeant vietnamien a avancé des orientations. Selon lui, il est nécessaire d’appliquer au mieux la Déclaration sur la Vision commune Vietnam-Etats-Unis, ainsi que la Déclaration commune sur leur partenariat intégral. Il a aussi souligné l’importance d’instaurer la confiance, notamment la confiance politique.

Truong Tan Sang a en outre mis l’accent sur l’importance de la coopération au sein des mécanismes régionaux, dont le Sommet d’Asie de l’Est ou la conférence élargie des ministres de la Défense de l’ASEAN (ADMM+). Il a insisté par ailleurs sur la nécessité de coopérer pour organiser avec succès le Sommet de l’APEC 2017 au Vietnam, améliorer le rôle central de l’ASEAN, accomplir les négociations de l’accord de partenariat transpacifique TPP pour son entrée en vigueur, promouvoir le respect du droit international, notamment la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, dans le règlement des différends maritimes, ainsi que l’Initiative du bas-Mékong.

Le président vietnamien a également affirmé la volonté de collaborer au sein des grands forums multilatéraux, notamment dans le cadre de l’ONU pour la coopération au développement, le maintien de la paix et de la sécurité, la non-prolifération et le contrôle des armes, la lutte contre le terrorisme, la sécurité nucléaire et des ressources en eau, la résilience au changement climatique.

L’Asie-Pacifique est une région dynamique où la coopération est la tendance principale, a-t-il déclaré. Cependant, les tensions dans certaines zones, le terrorisme et l’extrémisme, les problèmes liés à la cybersécurité ainsi qu’à la sécurité aérienne et maritime, le changement climatique, les épidémies, les migrations, les différends territoriaux, les tentatives unilatérales pour changer le statu quo dans les zones maritimes litigieuses afin de les contrôler en dépit du droit international, représentent de réelles menaces pour la paix, la sécurité et la stabilité dans la région. Cela pose une nouvelle exigence aux partenariats mondiaux pour le développement durable, a estimé Truong Tan Sang.

A cette occasion, le président vietnamien a répondu à nombre de questions sur les perspectives de développement de son pays, ses relations avec des puissances telles que Etats-Unis, Japon, Inde et Chine, les opportunités générées par l’accord de partenariat transpacifique TPP, le règlement des différends maritimes, l’adaptation au changement climatique, ainsi que la démocratie et les droits de l’Homme…

Truong Tan Sang s’est rendu ensuite au siège de l’AP à New York où il a écouté le président de cette agence de presse, Gary Pruit, présenter son histoire de plus de 150 ans. Le dirigeant vietnamien a apprécié le professionnalisme de l’AP, notamment ses activités au Vietnam qui ont permis de renforcer la compréhension entre les peuples vietnamien et américain, de présenter le Vietnam aux amis internationaux.

Le président Truong Tan Sang a été touché de revoir la photo « The Napalm Girl » ("La petite fille brûlée au napalm", 1972) de Nick Ut. Il a exprimé le souhait qu’un jour, une photo sur le développement du Vietnam ou sur les relations avec les Etats-Unis soit largement connue et exposée au siège de l’AP.

Il a ensuite participé à une interview sur la politique extérieure et socio-économique du Vietnam avec le vice-président de l’AP, John Daniszewski. -VNA