Le président vietnamien Tran Dai Quang. Photo: VNA

Hanoï (VNA) -  Le président vietnamien Tran Dai Quang et son épouse effectueront une visite officielle en Russie et en Biélorussie du 26 juin au 1er juillet. 

Cette visite sera effectuée sur invitation du président russe Vladimir Poutine et du président biélorusse Alexandre Loukachenko.

Les relations politiques entre le Vietnam et la Russie n'ont en effet cessé de se renforcer et de se développer dans un climat de grande confiance réciproque, donnant lieu à des échanges réguliers de délégations.

Le commerce bilatéral a atteint environ 2,2 milliards de dollars en 2015 et 2,7 milliards de dollars 2016. Les deux pays envisagent de le porter à 10 milliards de dollars en 2020. Le Vietnam exporte vers la Russie, pour l’essentiel, téléphones, textile-habillement, produits agricoles et aquatiques… et importe essence, pétrole, acier, engrais, machines...

En matière d'investissement, la Russie est classée 17e dans la liste des 101 pays et territoires investissant au Vietnam, avec 114 projets cumulant deux milliards de dollars de capitaux enregistrés. L'investissement russe au Vietnam augmente rapidement d'une année à l'autre, essentiellement dans l'exploitation minière et l'industrie manufacturière... tout en s'étendant à d'autres secteurs comme la banque, les télécommunications.... L'investissement vietnamien en Russie a également augmenté rapidement ces dernières années, avec 20 projets totalisant 2,93 milliards de dollars, majoritairement dans le pétrole et le commerce.

Le 27 décembre 1991, le Vietnam a reconnu l’indépendance de la Biélorussie. Les deux pays ont établi leurs relations diplomatiques le 24 janvier 1992. Des visites de délégations de haut rang ont été effectuées régulièrement. Les deux pays ont une coopération étroite et se soutiennent au sein de l’ONU, du Mouvement des non-alignés ainsi que d’autres organisations et forums internationaux.

La Biélorussie accorde de l’importance au renforcement de sa coopération avec le Vietnam en tous domaines, en particulier l’économie, le commerce et l’investissement. Les deux pays s’efforcent de coopérer plus étroitement ainsi que de lever les difficultés et lacunes pour porter le commerce bilatéral à environ 500 millions de dollars par an. -VNA