Hô Chi Minh-Ville (VNA) - Le président Trân Dai Quang, accompagné des députés de la 1ère circonscription de Ho Chi Minh-ville, a rencontré, mardi 4 octobre, les électeurs des 1er, 3ème et 4ème arrondissements pour les informer de l'ordre du jour de la 2e session de la XIVe législature de l’Assemblée nationale, et écouté leurs avis.

Le président Trân Dai Quang lors de la rencontre des électeurs de Hô Chi Minh-Ville. Photo: VNA

Lors de cette rencontre, un certain nombre d'électeurs ont donné leurs ​avis sur la loi sur les associations, en demandant à l'AN d'examiner la création d'un cadre juridique pour valoriser le rôle des associations dans la vie sociale, tout en ​édictant des règles claires sur les sources de financement des associations.

Ils ont également exprimé ​leurs préoccupations ​sur la perte de capitaux par des groupes et des entreprises publiques, ainsi que ​sur la lutte contre la corruption, ​le processus de nomination du personnel, la pollution de l'environnement et ​les réponses au changement climatique.

Certains électeurs ont également exprimé leurs opinions sur des questions urgentes et actuelles liées ​au LSD (acide lysergique) vendu dans les écoles, les programmes d'études à titre expérimental du ministère de l'Education et de la Formation, et l’aide ​à l'emploi pour les jeunes défavorisés.

Le président Trân Dai Quang a d​éclaré que l’élaboration de la loi sur les associations ​a pour but d'appliquer la Constitution de 2013 et d'institutionnaliser les politiques du Parti.

Il a précisé que ​la liberté de création d​'une association est ​l'un des droits fondamentaux des citoyens. L'Etat assure et crée des conditions favorables ​aux citoyens à pratiquer cette liberté, en valorisant le rôle de l'association dans l’œuvre de construction et de défense nationale, a-t-il déclaré.

Sur la situation socioéconomique des neuf premiers mois de ​cette année, le président Trân Dai Quang a souligné que l’économie nationale connaît une reprise et continue ​de se développe​r avec une faible inflation et ​une hausse de l'investissement direct étranger.

Cependant, le Vietnam est confronté à un certain nombre de difficultés, a-t-il ​ajouté, soulignant que deux des 13 objectifs socioéconomiques fixés pour 2016 - croissance du PIB et exportations - sont peut-être irréalisables.

​S'agissant de la dette publique, le président a noté ​qu'elle a rapidement augmenté en ​passant de 51,7 % du PIB en 2010 à 62,2% à la fin de 2015, ​entraînant une pression ​sur l'Etat. Toutefois, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international ​considèrent toujours le Vietnam ​comme n'étant pas un pays ​ayant une lourde charge de la dette, a-t-il dit.

Le président a informé les électeurs que​ les tâches de lutte contre la corruption avaient ​abouti à des résultats positifs et que cette dernière sera intensifiée davantage.

​Enfin, pour ce qui concerne l'affaire Trinh Xuân Thanh, responsable d'une perte de 3.300 milliards de dôngs (142 millions de dollars) de PetroVietnam Construction Joint Stock Corporation (PVC), il a in​diqué que le ministère de la Sécurité publique a en​gagé une procédure judiciaire contre ​celui-ci pour ​violation intentionnelle des réglementations de l’Etat ​en matière de gestion économique ayant de graves conséquences.

Cet affaire ​souligne la nécessité de revoir et de réévaluer l​a réglementation et les processus ​de nomination du personnel, selon le chef de l'Etat. -VNA