Hanoi (VNA) – Le président de la République Trân Dai Quang a rendu hommage à l’ancien secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Lê Duân, saluant la mémoire d’un dirigeant hors pair, un élève brillant du grand Président Hô Chi Minh.
 
Le Président Hô Chi Minh et les camarades Truong Chinh, Lê Duân et Pham Hung lors de 4e session de la 2e législature de l’Assemblée nationale, en avril 1962. Archives : VNA
Le secrétaire général Lê Duân est un des combattants révolutionnaires prédécesseurs vaillants, un dirigeant hors pair du PCV, un grand talent de la révolution vietnamienne, qui a consacré toute sa vie à l’œuvre de libération nationale, d’édification et de défense de la Patrie, a-t-il écrit dans un article publié à l’occasion du 110e anniversaire du leader vietnamien.

Le camarade Lê Duân a œuvré avec le Comité central du Parti, ayant à sa tête le Président Hô Chi Minh, pour appliquer, développer avec créativité le marxisme-léninisme, construire et diriger la mise en œuvre réussie des lignes, stratégies révolutionnaires judicieuses, contribuant à enrichir la théorie de la révolution vietnamienne, à écrire des pages éclatantes, héroïques de l’histoire plurimillénaire d’édification et de défense nationales, faire entrer fermement le pays dans l’ère de l’indépendance, de la liberté et du socialisme.

Avec le secrétaire général Nguyên Van Cu, le camarade Lê Duân a contribué brillamment au succès du 6e plénum du Comité central du PCV, en novembre 1939, celle qui a débuté un processus de réorientation stratégique de la révolution vietnamienne, a noté le président Trân Dai Quang.

Dans ses fonctions de secrétaire du Comité régional du Parti du Nam Bô, le camarade Lê Duân a apporté des contenus importants au 2e Congrès national du PCV en février 1951, qui a avancé la ligne de guerre populaire et dirigé le peuple entier à vaincre les colonialistes français et mettre en échec l’intervention des Etats-Unis en réalisant la victoire historique de Diên Biên Phu ébranlant le monde entier.
 
Le secrétaire général Lê Duân (centre) rend visite à la coopérative Thuy Duong, en banlieu de Hanoi, en 1983. Archives : VNA
Le camarade Lê Duân a rédigé le Plan de la révolution du Sud, soufflant un nouveau vent au mouvement révolutionnaire: "La population du Sud Vietnam n’a qu’une seule voie, la voie révolutionnaire".
 
La résolution du 15e plénum du Comité du Parti, en janvier 1959, a privilégié la voie de la Révolution du Sud qui consistait à allier la lutte politique à la lutte armée pour intensifier le mouvement de lutte de la populationdu Sud du Vietnam. Cette résolution importante a créé un changement important pour l’oeuvre révolutionnaire du Vietnam, contribuant à perfectionner la ligne du Parti concernant la lutte contre les Américains et la sauvegarde de la Patrie.

À partir de ce moment-là, le mouvement de lutte de la population du Sud s’est développé largement, notamment celui "d’insurrection en chaîne" qui a gagné rapidement de nombreuses provinces pour desserrer l’étau de l’armée saigonaise.

Les soulèvements de Bac Ai en février 1959 et de Tra Bong en avril 1959 se généralisaient partout au Sud Vietnam pour se transformer en mouvement de soulèvement général à Bên Tre en janvier 1960. Le 20 décembre 1960, fut fondé le Front national de la libération du Sud Vietnam dont le but est de réunir tout le peuple, de lutter contre les agresseurs américains et leurs hommes de main.
 
Le secrétaire général Lê Duân en visite dans le district de Duc Tho, province de Nghê Tinh (Centre), le 22 avril 1979. Archives : VNA
 
A partir du 3e Congrès national du PCV, en septembre 1960, durant 26 ans consécutifs, dans ses fonctions de premier secrétaire puis secrétaire général, le camarade Lê Duân a œuvré avec le comité exécutif du Comité central du PCV, le Bureau politique pour déterminer, développer les lignes, stratégies, méthodes révolutionnaires de direction de la guerre populaire pour la libération du Sud, la réunification du pays et la construction du socialisme, a écrit le chef de l’Etat.

Dans la direction de l’œuvre de la révolution socialiste, le camarade Lê Duân a apporté des contributions théoriques importantes à la recherche de la voie vers le socialisme adaptée aux conditions concrètes du Vietnam, a-t-il poursuivi, affirmant que la pensée créative, la vision stratégique du secrétaire général Lê Duân garde toute sa valeur tant théorique que pratique dans la nouvelle période de la révolution vietnamienne. – VNA