Un exercice militaire annuel entre les soldats américains et philippins à San Antonio, province philippine de Zambales. Photo: VNA

Manille (VNA) - Le président philippin Rodrigo Duterte a demandé le 29 janvier aux États-Unis de ne pas stocker ​d'armes dans les casernes situées aux Philippines, selon l'Accord de coopération renforcée en matière de défense (EDCA) signé par les deux pays en 2014.

Lors d'une conférence de presse avec les responsables militaires et policiers, le président Duterte a affirmé envisager l'annulation de l'EDCA si les États-Unis construisent des dépôts d'armes dans son pays. Il a menacé à plusieurs reprises de réduire les exercices militaires avec les États-Unis.

Auparavant, le 26 janvier, le ministre philippin de la Défense Delfin Lorenzana a déclaré que l'armée américaine commencera de construire cette année plusieurs établissements dans les bases militaires aux Philippines, dont la base aérienne de Basa, dans la province de Pampanga. Ce projet s'inscrit également dans le cadre de l'EDCA.

L'accord EDCA a été signé par les ministres de la Défense des Etats-Unis et des Philippines en avril 2014, à la veille de la visite du président Barack Obama à Manille. L'EDCA permet aux forces aériennes et maritimes américaines d'être présentes sur les bases militaires des Philippines, ainsi que la construction de dépôts d'armes et de matériaux militaires sur le territoire du pays.-VNA