lundi 21 août 2017 - 08:01:01

Le président Obama presse la Chine d’éviter l’escalade

Imprimer

Le président Barack Obama a exhorté vendredi la Chine et ses voisins à résoudre pacifiquement une dispute sur un forage pétrolier mené par la Chine en Mer Orientale et à éviter l'escalade des tensions.

"Il est important pour nous de pouvoir régler les différends comme les disputes maritimes conformément au droit international, et d’encourager toutes les parties concernées à maintenir un cadre juridique pour les résoudre, s’opposant à une escalade possible qui pourrait avoir une incidence sur la navigation et le commerce," a-t-il dit aux journalistes.

Le président américain a fait ces commentaires après un entretien dans le bureau oval avec le Premier ministre néo-zélandais John Key, qui a aussi exprimé des
préoccupations similaires.

Début mai 2014, la Chine a effrontément implanté sa plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 protégée par des dizaines de navires, dont plusieurs bâtiments de guerre, et des avions dans les eaux vietnamiennes à l'intérieur du plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam.

La Chine a même déployé davantage de navires d’escorte autour de sa plate-forme, par certains jours jusqu’à 140, dont plusieurs navires lance-missiles, patrouilleurs d’attaque rapide, frégates anti-sous-marine, dragueurs de mines, navires de débarquement, et avions de chasse, en poursuivant ses actes d’intimidation et ses atteintes extrêmement sérieuses.

Les navires d’escorte chinois ont attaqué avec des canons à eau et délibérément percuté les navires vietnamiens en mission, du 3 mai au 5 juin, blessant 12 surveillants de la pêche et endommageant 24 navires, parmi lesquels figurent 19 de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam et 5 autres de la Garde-côte du Vietnam.

Plus gravement encore, le 26 mai 2014, un bateau de pêche chinois a télescopé puis coulé un bateau de pêche vietnamien dans une pêcherie traditionnelle de l’archipel de Hoang Sa du Vietnam. Les navires chinois ont transpercé le premier juin le navire CSB 2016 de la Garde-côte du Vietnam et embouti le 7 juin le navire KN-635 de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam.

Le Vietnam a fait preuve de retenue maximale et exprimé sa bonne volonté, utilisé tous canaux de dialogue et de contact à différents niveaux avec la Chine pour protester et demander à la Chine de retirer immédiatement sa plate-forme pétrolière et ses navires des eaux vietnamiennes, et de ne pas laisser reproduire d'actes similiaires.

Pourtant, jusqu'à présent, la Chine n'a pas répondu à ces requêtes légitimes, en calomniant au contraire le Vietnam et en poursuivant l'usage de la force, et multipliant ses actes d'intimidation et ses atteintes qui sont de plus en plus périlleuses et sérieuses. – VNA     

Vos commentaires sur cet article ...
Autres