Le président italien Sergio Mattarella. Crédit photo : Reuters.
 

Hanoi (VNA) – Sur invitation de son homologue vietnamien Truong Tan Sang, le président italien Sergio Mattarella a entamé le 5 novembre une visite d’Etat de quatre jours au Vietnam. Il s’agit de la première visite d’un président italien au Vietnam depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 1973.

Cette visite a pour but d’intensifier le partenariat stratégique entre les deux pays dans la politique, la diplomatie, l’économie, la défense, la culture, l’éducation, les sciences et technologies, et le tourisme, d’inciter les entreprises italiennes à investir au Vietnam, de renforcer la coopération bilatérale au sein des forums multilatéraux et des organisations internationales, ainsi que de discuter de questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Les relations politiques entre le Vietnam et l'Italie ont été consolidées pendant les années 1990. En 2013, les deux pays ont établi un partenariat stratégique à l'occasion de la visite d’État du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyen Phu Trong, en Italie. Ils ont approuvé en septembre 2013 un plan d'action 2013-2014 pour leur partenariat stratégique et continuent de discuter du plan d'action pour la période 2015-2016. Ces dernières années, les deux pays ont maintenu régulièrement des échanges de délégations de haut rang.

Le commerce bilatéral est passé de 3,5 milliards de dollars en 2013 à 4,08 milliards en 2014. Lors de​s huit premiers mois de 2015, il a atteint 2,89 milliards de dollars, soit une hausse de 6% en glissement annuel. En août 2015, l'Italie comptait 66 projets d'investissement au Vietnam, cumulant près de 392 millions de dollars. Plusieurs groupes italiens opèrent efficacement dans le pays, tels que le groupe pétrolier ENI, Piaggio, Bonfiglioli, Ariston, etc.

La coopération dans la culture et l'éducation s'est bien développée. Chaque année, le ministère italien des Affaires étrangères accorde au Vietnam des bourses universitaires et post-universitaires en langue italienne. Le gouvernement italien a collaboré avec l’UNESCO dans la restauration du sanctuaire de My Son, patrimoine culturel mondial. A l’occasion du 40e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques en 2013, les deux pays ont organisé l’Année vietnamienne en Italie et l’Année italienne au Vietnam. Actuellement, près de 4.000 Vietnamiens vivent et travaillent en Italie. -VNA