jeudi 25 mai 2017 - 09:59:29

Le président du Parlement et de la Chambre haute du Myanmar achève sa visite au Vietnam

H.Ngoc Imprimer

La présidente de l'Assemblée nationale, Nguyen Thi Kim Ngan, et le président du Parlement et de la Chambre haute du Myanmar, Mahn Win Khaing Than. Photo : VNA
 

Hanoï (VNA) – Le président du Parlement et de la Chambre des nationalités du Myanmar, Mahn Win Khaing Than, a achevé le 16 mai sa visite officielle de sept jours au Vietnam, sur invitation de la présidente de l’Assemblée nationale Nguyen Thi Kim Ngan.

Pendant son séjour, Mahn Win Khaing Than s’est entretenu avec Nguyen Thi Kim Ngan. Il a rencontré le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyen Phu Trong, le chef de l’Etat, Tran Dai Quang, et le Premier ministre, Nguyen Xuan Phuc. Il a également rencontré le secrétaire du Comité municipal du Parti de Ho Chi Minh-Ville, Nguyen Thien Nhan, et assisté au séminaire régional de l’Union interparlementaire (UIP) sur les Objectifs de Développement durable pour la région Asie-Pacifique, organisé par l’UIP et l’Assemblée nationale vietnamienne.

Lors de ces rencontres, le Vietnam et le Myanmar ont affirmé leur volonté de développer leur amitié traditionnelle. Ils sont convenus de favoriser les activités des entreprises. Le Myanmar a souhaité que davantage d’entreprises vietnamiennes viennent investir sur son sol. Le Vietnam a proposé de signer rapidement des accords de coopération économique. Les organes législatifs vietnamien et birman sont convenus de se soutenir au sein des forums interparlementaires, dans l’intérêt des deux peuples, et d’œuvrer pour la solidarité de la Communauté de l’ASEAN. Ils ont aussi insisté sur la nécessité de collaborer pour superviser la mise en œuvre des accords et des programmes de coopération entre les deux gouvernements. Ils ont en outre décidé de renforcer les échanges populaires.

Mahn Win Khaing Than a réaffirmé la position de son pays sur la Mer Orientale, selon laquelle les parties concernées doivent respecter les processus diplomatiques et juridiques, régler les différends par des mesures pacifiques, en respectant les principes fondamentaux du droit international, à commencer par la convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982. Il a également déclaré le soutien de son pays pour une application complète et efficace de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), ainsi que ​d'une coopération pour parvenir rapidement à la signature d’un Code de conduite en Mer Orientale (COC). Le Myanmar s’est engagé à collaborer strictement avec les autres pays de la région afin d'exprimer la position commune de l’ASEAN sur cette question. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres