Hanoi (VNA) – Le membre du Bureau politique et président du comité central du Front de la Patrie du Vietnam (FPV), Nguyên Thiên Nhân, a mis en avant vendredi 28 avril à Hanoi le rôle de la presse dans la lutte contre la corruption.
 
Le président du Front de la Patrie du Vietnam, Nguyên Thiên Nhân (debout) s’exprime lors du séminaire, le 28 avril à Hanoi. Photo : VNA
La presse joue un grand rôle dans la prévention et la lutte contre la corruption. Mais dans la réalité, la participation de la presse et des journalistes à ce travail n’est pas toujours favorisée, a-t-il estimé lors d’un séminaire.

Le FPV et la presse vietnamienne ont un point commun : le FPV a pour fonction de superviser et contredire sans pouvoir prendre des mesures de sanction, a-t-il partagé.

Cependant, cela ne lui empêche pas de faire aboutir son action s’il peut transformer ses pétitions en volonté politique du Parti et des administrations à tous les niveaux, a expliqué Nguyên Thiên Nhân.

Il en va de même pour la presse vietnamienne, elle devrait faire en sorte de traduire ses découvertes et descriptions des phénomènes négatifs, des affaires de corruption, de gaspillage en actes du Parti et des administrations, ce faisant, son rôle dans la prévention et la lutte contre la corruption, la gabegie sera vraiment efficace, a-t-il indiqué.

Le FPV dénombre chaque mois au moins 450 articles de presse reflétant les phénomènes négatifs au Vietnam, et sur la base de leurs contenus, il travaille avec les organes de presse au règlement des affaires mentionnées. – VNA