Les enfants de Hanoi offrent des fleurs au président bangladais et son épouse. (Source: VNA)

Le président bangladais Md. Abdul Hamid et son épouse ont quitté jeudi Ho Chi Minh-Ville, après une visite d'Etat de cinq jours au Vietnam sur invitation de son homologue vietnamien Truong Tan Sang

Lors de cette visite, le président bangladais s’est entretenu avec le président du Vietnam, M. Truong Tan Sang. Il a aussi eu des entrevues avec le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, M. Nguyen Phu Trong, le Premier ministre Nguyen Tan Dung, et le président de l’Assemblée nationale Nguyen Sinh Hung.

Auparavant, il a rendu un hommage posthume au Président Hô Chi Minh en son mausolée puis offert de l’encens au Mémorial des Morts pour la Patrie à Hanoi. Il a également visité la baie de Ha Long dans la province de Quang Ninh (Nord-Est).

Lors de l'entretien, les deux dirigeants ont affirmé leur détermination à renforcer les relations entre les deux pays pour les porter à une nouvelle hauteur.

Ils sont convenus d'approfondir et de renforcer la coopération,  ​et ​de l'étendre à leurs secteurs potentiels, notamment la politique, la défense et la sécurité, l’économie et le commerce, l’agriculture et l’aquiculture, les sciences et les technologies, la culture, le tourisme…, et de collaborer davantage au sein des forums régionaux comme internationaux.

Ils ont souligné la nécessité de faciliter les visites de tous niveaux et d'intensifier les échanges populaires.

Ils se sont engagés à faire avancer les consultations politiques, échanges et dialogues tout en renforçant la coopération dans la défense et la sécurité en partageant des informations dans la prévention  et la lutte contre la crimin​alité transnationale​, l’immigration illégale et la participation aux opérations de maintien de la paix de l'ONU.

Afin d​e porter ​leurs échanges commerciaux   ​à un milliard  de dollars en 2016, contre plus de 800 millions de dollars en 2014, les deux parties se sont accordées pour  renforcer les tâches d’information sur le marché, l​es us et coutumes de chaque pays, les formalités, afin de créer des conditions propices aux entreprises des deux pays.

Les deux dirigeants sont également convenus  d’étendre la coopération ​aux secteurs potentiels comme le​ textile, l'énergie, les produits chimiques, la production de biens de consommation, la transformation des aliments, la production ​de fer et d'acier, la construction et les télécommunications.

Ils ont affirmé s’entraider dans les questions d’intérêt commun comme le développement durable, la lutte contre les catastrophes naturelles, la sécurité des ressources en eau, la sécurité alimentaire et énergétique. Les deux parties ont également souligné l’importance du maintien de la paix et de la stabilité, et du respect du droit international pour régler de manière pacifique tous les différends. -VNA