jeudi 17 août 2017 - 06:54:07

Le premier objectif de l'ASEAN est la paix et le développement

Imprimer

Une délégation vietnamienne conduite par le Premier ministre Nguyen Tan Dung, participera au 22e Sommet de l'ASEAN, le premier de cette année, dont le thème est "L'ASEAN, la population et notre avenir'', a annoncé le vice-ministre des Affaires étrangères, Pham Quang Vinh.

Jeudi, ce dernier a rencontré la presse à Hanoi au seuil de ce sommet qui doit avoir lieu au Brunei les 24 et 25 avril prochains.

L'ASEAN a démontré ces dernières années être un facteur important et incontournable de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans la région, et ses partenaires de dialogue soutiennent toujours le rôle central qu'elle se doit d'avoir au sein des forums et cadres de la coopération régionale, a souligné le vice-ministre.

Réaffirmant le rôle comme la responsabilité du Vietnam au regard de l'ASEAN, il a rappelé que celui-ci a pleinement participé aux activités de l'ASEAN, fait face aux défis émergents dont ceux de sécurité non-traditionnelle, et a contribué à la promotion d'un développement durable dans la région comme à la poursuite des objectifs communs de paix, de sécurité, de stabilité et de développement.

Devant l'évolution complexe de la situation en Mer Orientale, lors de la récente conférence des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN, ces derniers ont estimé que l'association doit continuer d'exploiter son rôle et faire valoir sa voix en tout ce qui concerne cette zone maritime.

C'est d'ailleurs pour cette raison que durant ce prochain sommet, les dirigeants de l'ASEAN devront rechercher les mesures propres à assurer un environnement de paix, de stabilité et de sécurité de la navigation maritime dans cette zone, a-t-il poursuivi.

Il est nécessaire pour l'ASEAN de veiller à appliquer les principes et engagements figurant dans la Déclaration de principes en six points de l'ASEAN sur la Mer Orientale, la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), la Déclaration de haut rang ASEAN-Chine signée à l'occasion du 10e anniversaire de la DOC, comme de régler les différends par la voie pacifique en respectant le droit international dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982), ainsi que d'élaborer dans les meilleurs délais le Code de conduite en Mer Orientale (COC). Enfin, dans l'intervalle, les parties en cause doivent faire preuve de maîtrise et veiller à ne pas aggraver la situation en Mer Orientale, a souligné le vice-ministre.-VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres