jeudi 30 mars 2017 - 17:52:51

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc incite l’agriculture à relever le défi du high-tech

Imprimer

Hà Nam, 2 février (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a exhorté jeudi 2 février l’agriculture vietnamienne à relever le défi du high-tech, affirmant que le gouvernement sera aux côtés des entreprises et des coopératives.
 
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc serre la main d’une ouvrière de la Compagnie par actions d’investissement et de développement de l’agriculture high-tech de Hà Nam, le 2 février à Hà Nam. Photo : VNA
Le gouvernement accompagne les entreprises et les coopératives qui s’engagent dans la production agricole high-tech, et défend leurs labels et leurs intérêts légitimes, a-t-il affirmé lors de sa visite à VinEco Hà Nam, dans le district de Ly Nhân, province de Hà Nam (Nord), une des 14 fermes de VinEco relevant de Vingroup.

Le Premier ministre lui-même et les branches vont présenter les produits de haute technologie, de haute qualité, de l’agriculture verte du Vietnam au marché mondial, a-t-il encore indiqué.

Le gouvernement vietnamien a entériné un plan global de développement agricole à l’horizon 2020, qui mise sur le renforcement de l’application des hautes technologies. En 2020, la production agricole high-tech devrait représenter de 10% à 15% de la production agricole nationale.

L’agriculture vietnamienne constitue toujours un pilier de l’économie nationale. Mais elle est durement affectée par le changement climatique, génère encore des dépenses importantes et n’aide pas à élever le niveau de vie des paysans, a-t-il observé.
 
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc converse avec un ouvrier de la SARL Sumi Viêt Nam dans dans le parc industriel Dông Van II, le 2 février à Hà Nam. Photo : VNA
Le chef du gouvernement a évoqué au passage l’insécurité alimentaire, les techniques culturales arriérées, la part prépondérante de la riziculture aquatique dans la production agricole et les difficultés rencontrées dans l’exportation du riz.
 
Il faudrait s’appuyer sur les entreprises privées et les coopératives pour résoudre les problèmes qui se posent à l’agriculture vietnamienne, a-t-il estimé, voulant encourager davantage les start-up et miser sur le cloud computing, "l’informatique dans les nuages", pour développer l’agriculture high-tech.
 
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a également exhorté à élargir les limites foncières, à renforcer le remembrement, à intensifier le transfert des progrès scientifiques et technologiques, et à pourvoir aux besoins financiers de l’agriculture high-tech.

Après VinEco Hà Nam, le chef du gouvernement s’est rendu à la SARL Sumi Viêt Nam (SVWS), une société à capital entièrement japonais dans le parc industriel Dông Van II dans le district de Duy Tiên, et a visité un modèle de projet de la Compagnie par actions d’investissement et de développement de l’agriculture high-tech de Hà Nam, dans le dsitrict de Ly Nhân. – VNA


Vos commentaires sur cet article ...
Autres