vendredi 18 août 2017 - 17:58:23

Le Premier ministre Nguyên Tân Dung au 22e Sommet de l'ASEAN

Imprimer

Le Premier ministre Nguyên Tân Dung participe les 24 et 25 avril à Bandar Seri Begawan, capitale du Brunei, au 22e Sommet de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) placé sous le thème "Notre population, notre avenir".

M. Nguyen Tan Dung a souligné les priorités de l'ASEAN en 2013, insistant sur l'importance pour la région de l'accélération de la création en 2015 de la Communauté de l'ASEAN, et notamment la nécessité de mener efficacement le processus d'édification de cette dernière sur la base des trois piliers de politique-sécurité, économie et culture-société.

Il a également considéré comme fondamental de renforcer la connectivité au sein de l'ASEAN sur le plan politique, des infrastructures et des populations, d'intensifier les relations avec ses partenaires de l'association, d'édifier une Communauté de l'ASEAN étroitement unie, prospère et tournée vers la population, valorisant de plus en plus son rôle tout en contribuant activement à la paix, à la stabilité et à la coopération au développement dans la région.

Le Premier ministre vietnamien a également souligné que l'ASEAN doit continuer de se solidariser et de faire valoir son rôle actif dans le maintien d'un environnement de paix, de sécurité et de développement dans la région, ainsi que de promouvoir la coopération afin de faire face effectivement aux défis actuels comme les difficultés de l'économie mondiale, les calamités naturelles, le changement climatique, la sécurité de la navigation maritime, les épidémies...

Pour atteindre ces objectifs, il a estimé que l'ASEAN doit poursuivre la valorisation du rôle comme de l'efficacité des outils et mécanismes de coopération régionale existants en matière de paix et de sécurité, notamment le TAC (Traité d'amitié et de coopération), le SEANWFZ (Traité sur une zone sans armes nucléaires en Asie du Sud-Est), la DOC (Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale), les principes de l'EAS (Sommet d'Asie de l'Est) de relations mutuellement avantageuses, l'ARF (Forum régional de l'ASEAN), ou encore l'ADMM+ (Conférence des ministres de la Défense de l'ASEAN élargie)...

Concernant le problème de la mer Orientale, M. Nguyen Tan Dung a souligné que l'ASEAN doit se solidariser et faire valoir une voix commune pour la paix, la stabilité, la liberté et la sécurité de la navigation maritime en mer Orientale, ainsi que respecter effectivement les engagements et conventions convenus dont la Déclaration sur les principes en six points de l'ASEAN sur la mer Orientale et la Déclaration de haut rang ASEAN-Chine publiée à l'occasion du 10e anniversaire de la DOC.

Il faut régler les différends par la voie pacifique, respecter le droit international, notamment la CNUDM de 1982 (Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982), appliquer pleinement et effectivement la DOC, ainsi qu'accélérer l'institution de la confiance et l'élaboration du COC (Code de conduite en mer Orientale), selon M. Dung.

Le chef du gouvernement vietnamien a affirmé que le Vietnam soutient le rôle actif de la Thaïlande dans la coordination des relations de dialogue entre l'ASEAN et la Chine, soulignant qu'à l'occasion des 10 ans des relations de partenariat ASEAN-Chine, les deux parties doivent accélérer leurs échanges afin d'élaborer dans les plus brefs délais le COC.

M. Nguyen Tan Dung et les dirigeants des pays de l'ASEAN ont discuté des priorités de l'ASEAN en 2013, notamment des méthodes d'accélération du rythme d'édification de la Communauté de l'ASEAN et des orientations de l'association, du maintien de la solidarité et de l'union, du développement et de l'approfondissement des relations avec ses partenaires, ainsi que de la valorisation du rôle central de l'ASEAN dans la structure régionale en formation...

Ils ont souligné qu'en 2013, l'ASEAN doit engager d'importants changements dans le processus d'édification de la Communauté de l'ASEAN, redoubler d'efforts pour atteindre les objectifs définis dans les plans globaux d'édification de cette dernière, ainsi que de continuer à maintenir la solidarité et à valoriser son rôle central dans la connexion régionale comme dans les questions stratégiques pour l'association.

Ils ont vivement apprécié les résultats obtenus l'année dernière dans la mise en oeuvre des plans globaux d'édification de la communauté, demandant de continuer l'application des plans et programmes de l'ASEAN concernant l'ensemble des trois piliers de la communauté.

Le Premier ministre vietnamien et les dirigeants de l'ASEAN se sont mis d'accord pour renforcer la coopération avec les partenaires de celle-ci, notamment mettre en oeuvre les conventions et programmes de coopération existants, orienter les coopérations au sein des cadres et forums de coopération entre l'association et les partenaires tels que l'ASEAN+1, l'ASEAN+3, l'ARF, l'EAS, l'ADMM+..., consolider les relations avec les partenaires comme le Japon, la Chine, l'Inde, les Etats-Unis, la République de Corée, la Russie, l'Union européenne (UE)..., notamment à l'occasion de la célébration des 10 ans de relations de partenariat stratégique avec la Chine et des 40 ans de relations de dialogue ASEAN-Japon.

Les pays ont chaleureusement félicité les partenaires pour avoir renforcé les coopérations et contribué activement à la paix, à la sécurité, à la stabilité, à l'instauration de la confiance ainsi qu'au développement de la région.

Concernant les problèmes régionaux et internationaux d'intérêt commun, les dirigeants des pays aséaniens ont également discuté du problème de la mer Orientale, affirmant l'importance de garantir la paix, la stabilité, la liberté et la sécurité de la navigation maritime dans cette zone, de régler les différends par la voie pacifique, de respecter le droit international notamment la CNUDM de 1982, ainsi que d'appliquer la DOC en vue de parvenir dans les meilleurs délais au COC.

Ils ont insisté sur la Déclaration sur les principes en six points de l'ASEAN sur la mer Orientale et la Déclaration de haut rang ASEAN-Chine publiée à l'occasion du 10e anniversaire de la DOC. Les dirigeants des pays membres de l'ASEAN ont confié aux ministres des Affaires étrangères et aux officiels de haut rang de l'ASEAN de continuer le dialogue avec la Chine afin d'accélérer l'élaboration du COC.

S'agissant de la péninsule coréenne, les pays ont exprimé leur inquiétude sur les récentes tensions pour appeler les parties à faire preuve de retenue et à oeuvrer pour s'assurer d'une péninsule coréenne de paix, de stabilité, sans armes nucléaires. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres