Nghe An (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a exhorté lundi 15 août ​les autorités de la province de Nghê An (Centre) de changer leur façon de penser pour mieux valoriser les atouts locaux en diversifiant les modèles de production.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (debout) travaille avec les autorités de Nghê An. Photo: VNA

 

Le chef du gouvernement et des responsables de différents ministères ont travaillé avec les autorités ​locales pour s'informer du développement socio-économique de Nghê An au cours des sept derniers mois, ainsi que de ​la mise en œuvre de la Résolution N° 26 du Bureau politique 26-NQ/TW sur les orientations de développement de la ​province pour 2020.

Saluant les réalisations de Nghê An dans l’édification de la Nouvelle ruralité, l​a garantie de la sécurité politique et de l'ordre social, le Premier ministre lui a demandé de rechercher des mesures plus ​efficaces pour devenir un ​pôle de développement de la région septentrionale du Centre.

Nghê An doit continuer de diversifier son modèle et ses sources de développement, a-t-il dit après avoir ​indiqué les limites de la province comme un faible revenu per capita, un taux de pauvreté élevé et une faible compétitivité.

Le développement économique doit aller de pair avec la protection de l'environnement, notamment des forêts, et la garantie du bien-être social, a souligné le Premier ministre en citant comme une leçon à cet égard le récent incident environnemental relatif à la société Formosa Ha Tinh.

Il a également demandé aux autorités locales d’accélérer la réforme administrative pour faciliter les activités des entreprises et la vie des habitants.

Dans le cadre de sa visite à Nghê An, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’est rendu lundi dans la commune de Nam Giang, localité exemplaire dans le mouvement d’instauration de la Nouvelle ruralité.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc rend visite à la commune de Nam Giang, district de Nam Dàn, province de Nghê An. Photo: VGP

 

Nam Giang​, localité touristique du district de Nam Dàn, est parvenue à satisfaire aux normes de Nouvelle ruralité en 2014. Depuis, la vie de ses habitants ne cesse de s’améliorer. En effet, le revenu per capita ​est passé de 25 millions de dôngs par an à 34 millions en 2015. Le taux de pauvreté a été ramené à 3,5 %, selon des données de l’année dernière.

Pour pérenniser ses réalisations, Nam Giang doit se concentrer sur la restructuration agricole et l’application de techniques modernes pour augmenter la valeur ajoutée des produits, a souligné Nguyên Xuân Phuc.

Le chef du gouvernement a demandé aux autorités locales de rester proches des habitants et de mettre au premier rang de leurs priorités l’intérêt du peuple. «Chaque membre du Parti doit servir d'exemple à suivre pour la population», a-t-il dit.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a ensuite visité la ferme de 6ha de Nguyên Tuân Anh qui a réussi à développer des plantes capables de résister à la chaleur et à la sécheresse.

Le même jour, Nguyên Xuân Phuc a examiné la mise en oeuvre du projet ​ de zone industrielle, urbaine et de services Vietnam - Singapour (VSIP) Nghê An, puis le chantier du port de VISSAI Nghi Thiêt situé dans la zone économique Dông Nam (Sud-Est) de Nghê An.

Le port de VISSAI Nghi Thiêt, d’une superficie de 407 ha, pourrait accueillir, une fois achevé en 2030, des navires de 70.000 tonnes. - VNA