jeudi 24 août 2017 - 17:28:55

Le porte-parole parle de la protection des ressortissants vietnamiens

Imprimer

Le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Lê Hai Binh. Photo : VNA
Lors d’un point presse périodique tenu le 8 octobre à Hanoi, le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Hai Binh, a répondu à la presse à propos de la protection des ressortissants vietnamiens à l’étranger.

Interrogé sur la mort de la femme d’affaires Ha Thuy Linh qui a été empoisonnée en Chine, le porte-parole Le Hai Binh a dit que la famille de la victime avait collaboré avec les organes compétents chinois pour effectuer l’autopsie.

Le ministère des Affaires étrangères a dirigé le Consulat général du Vietnam à Guangzhou pour collaborer avec les autorités locales dans l'enquête de l’affaire et rapatrier la dépouille mortelle.

A Hanoi, le Département consulaire du ministère vietnamien des AE a envoyé une note à l’ambassade de Chine lui demandant de prendre les mesures afin de régler cette affaire.

Concernant la récente attaque contre trois Vietnamiens à Osaka, Japon, qui a fait un mort et deux blessés graves, le porte-parole Le Hai Binh a fait savoir que trois suspects avaient été arrêtés et seraient ​déférés en justice et jugés prochainement.

La victime Nguyen Trong Tuan, qui a succombé à ses blessures, sera incinérée au Japon et rapatriée avec le soutien du Consulat général du Vietnam à Osaka et des autorités locales.

Concernant les deux autres, Trinh Hoai Nam est sorti de l’hôpital et s’est rétabli tandis que Hoang Quoc Toan continue d’être traité à l’hôpital national d’Osaka.

Le Hai Binh a assuré que le Consulat général du Vietnam à Osaka collaborerait étroitement avec les organes compétents de la localité comme les familles des victimes pour prendre les mesures afin de continuer à protéger les intérêts des victimes.

S’agissant du cas du travailleur vietnamien en Angola Le Van Que, né en 1983, originaire de Nghi Xuan, province de Ha Tinh (Centre), qui a été tué par un groupe de voleurs armés dans le secteur de Viana-Luanda, l’ambassade du Vietnam en Angola a demandé aux organes compétents de mener l'enquête afin de faire toute la lumière sur cette affaire et garantir la sécurité de la diaspora vietnamienne ​établie là-bas. En outre, de concert avec la communauté des Vietnamiens dans ce pays, elle aidera la famille de Le Van Que à rapatrier son cadavre.

A propos de l’information selon laquelle des travailleurs vietnamiens auraient été récemment abusés par des employeurs en Algérie, le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères a affirmé que l’ambassade du Vietnam en Algérie avait pris des mesures nécessaires pour défendre les intérêts légitimes des travailleurs vietnamiens.

"Au cours de ces dernières 24 heures, le ministère des Affaires étrangères est entré en contact étroit avec l’ambassade du Vietnam en Algérie pour saisir les plus récentes informations qui seront annoncées via le Département consulaire ou le Département d’information et de presse", a déclaré le porte-parole Le Hai Binh. -VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres