Hanoi (VNA) - Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé que la politique constante du Vietnam était de renforcer les relations de bon voisinage, d'amitié traditionnelle, de coopération intégrale et à long terme avec le Cambodge, lors de sa r​encontre avec le vice-Premier ministre cambodgien et ministre de l’Intérieur Samdech Sar Kheng, le 9 janvier à Hanoi.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (3e, droite) et la délégation du ministre cambodgien de l’Intérieur. Photo: VNA

Le Premier ministre a félicité le peuple cambodgien pour ses réalisations ces derniers temps, affirmant que le Vietnam souhaite toujours un Cambodge de stabilité, de paix et de prospérité.

Il a exprimé le souhait que le Cambodge ​organise avec succès les élections d​es Conseils de commune et de quartier en juin 2017 et les élections parlementaires en juillet 2018.

Le chef du gouvernement a déclaré que les forces de sécurité publique des deux pays devraient accroître les échanges de délégation ​de tous les niveaux tout en maintenant et en promouvant les mécanismes de coopération existants.

Ils doivent réaliser systématiquement le principe de ne pas permettre à aucune force hostile d’utiliser le territoire d’un pays pour porter préjudice à la paix, à la sécurité et à la stabilité de l’autre, a-t-il dit, ajoutant qu'ils devraient également se coordonner étroitement pour déjouer tous les complots des forces hostiles et de ceux qui nuisent à l'intérêt et à la sécurité de chaque pays.

Le Premier ministre a également proposé à la partie cambodgienne de créer des conditions favorables ​à la communauté vietnamienne dans le pays, contribuant au renforcement des liens bilatéraux.

Il a également profité de l'occasion pour transmettre les souhaits du Nouvel An à la famille royale cambodgienne et aux dirigeants cambodgiens.

Pour sa part, le ministre Samdech Sar Kheng a annoncé que les ministères cambodgien de l'Intérieur et vietnamien de la Sécurité publique ont connu une coopération fructueuse, en particulier ​cette dernière décennie.

Les deux parties se sont coordonnées pour assurer une frontière commune de paix, de sécurité, d'amitié et de coopération, a-t-il dit, remerciant la partie vietnamienne pour son soutien en matériel, en formation du personnel et en échange d'expériences.

Estimant que la situation criminelle ​était de plus en plus complexe, il a souligné la nécessité pour les deux ministères de resserrer leurs liens.

Il a également promis de diriger les agences cambodgiennes concernées pour créer des conditions favorables​ aux ​Vietnamiens vivant au Cambodge, sans oublier de remercier l​e Parti, l’Etat et le peuple vietnamiens pour leurs aides précieuses accordées à l’œuvre d’édification et de développement du Cambodge. - VNA