Hanoi, 4 juillet (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé lors de la réunion périodique du gouvernement du mois de juin, lundi 3 juillet, de publier au plus tôt l’état des lieux de l’environnement maritime après l’incident environnemental dans le Centre.
 
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (debout) lors de la réunion périodique du gouvernement du mois de juin, le 3 juillet à Hanoi. Photo : VNA
 
Le ministère de la Santé devrait dans un demi-mois inspecter les échantillons restants prélevés dans la mer du Centre pour affirmer la certitude des résultats prouvant que l’environnement des zones maritimes polluées redevient sain, et les annoncer à la population, a-t-il indiqué.

En avril 2016, des millions de poissons et de crustacés morts s’étaient échouées sur les plages des provinces de Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên- Huê, poussant les autorités à interdire la consommation des produits de la mer et portant un coup sévère à l’industrie de la pêche.

Une enquête minutieuse a permis d’établir que Formosa était à blâmer. L’aciériste taïwanais a reconnu sa responsabilité, demandé pardon au gouvernement et au peuple vietnamiens, et versé 500 millions de dollars de dédommagement.

Une série de mesures destinées à rétablir rapidement l’écosystème marin ont été déployées, dont la révision de la gestion des déchets, l’élimination des sources toxiques et l’évaluation des impacts des projets d’investissement sur l’environnement marin, l’indemnisation des pêcheurs sinistrés, et la sanction des organisations et individus impliqués dans cet incident écologique sans précédent au Vietnam.

Durant ces derniers temps, le ministère de la Santé a collaboré avec de nombreux experts internationaux pour surveiller et évaluer les indicateurs environnementaux au fond de la mer dans ces quatre provinces du Centre, a fait savoir son vice-ministre Truong Quôc Cuong.

Les spécialistes ont prélevé des échantillons des zones maritimes de Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên- Huê et les ont comparés avec ceux des provinces de Khanh Hoà et Ba Ria-Vung Tàu (Sud), et de la ville de Hai Phong (Nord).

Les résultats des études publiées le 22 août 2016 à Quang Tri par le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement ont montré que les eaux de la mer du Centre ont atteint les normes de qualité des eaux pour la baignade et l’aquaculture. – VNA