Hanoi (VNA) -  Son climat tropical, ses forêts et ses montagnes donnent au Vietnam des conditions favorables pour développer les plantes médicinales, a estimé le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors d’une réunion, mercredi 29 mars à Hanoï avec l’Association des producteurs de matières premières pharmaceutiques.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (centre) travaille avec l'Association des plantes médicinales. Photo : VNA

Il convient donc de développer cette industrie en faisant du secteur privé (entreprises et foyers) son acteur principal, a-t-il ajouté, donnant ainsi son feu vert à une proposition de ladite association.

Le chef du gouvernement a estimé qu’il faudrait relier la production de matières premières pharmaceutiques et la médecine traditionnelle et protéger les ressources génétiques des  plantes médicinales au Vietnam.

Il faut aussi compter avec le développement des forêts reliant la plantation des plantes médicinales efficaces, contribuant à traiter des maladies et améliorer le niveau de vie des habitants, a-t-il souligné.

Le chef du gouvernement a par ailleurs demandé aux services compétents de bien préparer la prochaine visioconférence nationale sur le développement des plantes médicinales, conférence qu’il présidera lui-même.  - VNA