Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc lors de la séance de travail avec le MPI. Photo: VNA

 

Hanoi (VNA) - Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a exhorté le ministère du Plan et de l’Investissement (MPI) et d'autres ministères et organismes à établir une planification et à prendre ​les mesures pour atteindre l'objectif fixé par l’AN d'une croissance de 6,7 % cette année.

Lors d’une séance de travail le 22 avril à Hanoi avec le MPI, le chef du gouvernement a demandé de ​trouver des ​mesures spécifiques pour maintenir la stabilité macroéconomique, ​soutenir la croissance, ​maîtriser l'inflation et accomplir les tâches socioéconomiques de 2016.

L’économie nationale doit faire face à de nombreux défis. En effet, outre les phénomènes climatiques négatifs dans les provinces montagneuses du Nord, la sécheresse et la salinisation sur les Hauts-Plateaux du Centre et le Delta du Mékong ont déjà entraîné d'importantes pertes représentant 0,3 % du PIB national, a souligné le chef du gouvernement.

La situation est aggravée ​par la forte baisse des cours du pétrole et nombre d'entrave​s ​à l'activité des entreprises, ce qui grève les rentrées fiscales, a ajouté le Premier ministre.

Soulignant le rôle important de ce ministère, il a demandé de mettre en oeuvre des mesures pour stimuler la croissance économique ce deuxième trimestre et ​le reste de l'année, ainsi que de renforcer ses capacités de prévision et de jouer son rôle d’état-major pour le  gouvernement dans l'application de mesures de court comme de long terme.

Un perfectionnement institutionnel est nécessaire, a-t-il souligné, demandant au ministère de collaborer avec ​ses homologues et autres organismes concernés, ​à commencer par le ministère des Finances, afin de proposer des modèles de croissance et de peaufiner ceux de zones économiques spéciales.

La tâche immédiate est de coo​pérer avec la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam ​pour organiser la conférence entre le Premier ministre et les entreprises qui est prévue pour la fin de ce mois à Ho Chi Minh-Ville, a-t-il noté.

Les participants ont suggéré que des mesures rapides doivent être ​prises pour ​la suppression des difficultés auxquelles les entreprises sont confrontées.

​Nombre de délégués ont proposé au gouvernement d'intensifier ​le dialogue direct avec la communauté des affaires ​afin de l'aider à ​régler ses problèmes.

D'autres ont appelé les ministères et organismes à poursuivre ​l'application des mesures radicales du gouvernement et les directives du Premier ministre, tout en poursuivant la pratique d'économies et la lutte contre les gaspillages.

​Par ailleurs, la restructuration de l'investissement et des entreprises publics, l'amélioration de ​la rentabilité des entreprises publiques et ​la diminution progressive de la dépendance ​aux prêts sous forme d'aides publiques ​au développement (APD) sont ​également des tâches importantes, ont-ils indiqué.

Le MPI a annoncé que dès 2017, les APD seront décaissées sous formes de prêts au lieu des allocations, suggérant la création d'un organisme de développement régional chargé de coordonner le développement entre les régions au service du développement économique. -VNA