Le VIIe Congrès national du Parti Communiste de Cuba (PCC) a eu lieu du 16 au 19 avril, à La Havane. Photo: Granma.cu.

La Havane (VNA) - Ces derniers jours, sur “l’île de la liberté”, l’ensemble du Parti, de l’armée et du peuple cubains frères accueillent avec joie l'événement politique important du pays: le VIIe Congrès national du Parti Communiste de Cuba (PCC).

Le VIIe Congrès national du Parti Communiste de Cuba, qui a eu lieu du 16 au 19 avril à La Havane, s'est concentré sur l’accélération le Programme de développement socio-économique à l’horizon de 2030, l'évaluation du processus de mise en œuvre de la politique d'actualisation du modèle de développement économique et les objectifs de la première conférence nationale du Parti, la définition du modèle de développement économique et socialiste de Cuba dans l'avenir, ainsi que la détermination des domaines et secteurs stratégiques du développement socio-économique national. Suivant l’esprit de la victoire de Giron et les traditions révolutionnaires d'indomptabilité, le VIIe Congrès national du Parti Communiste de Cuba a réaffirmé la détermination de surmonter toutes les épreuves et difficultés, et de poursuivre la voie du socialisme choisie par le pays.

Il y a 57 ans, le peuple et les combattants révolutionnaires patriotes cubains, sous la direction du leader Fidel Castro, ont renversé le régime dictatorial de Batista, fondé le premier État ouvrier-paysan dans l'hémisphère occidentale, faisant entrer Cuba dans une nouvelle ère d’indépendance, de liberté et de progrès social. La naissance et l’existence de l’État socialiste de Cuba constituent une épopée d'héroïsme et d'intrépidité qui a contribué à l'encouragement et au soutien des peuples opprimés dans le monde luttant pour la libération nationale. Aussitôt après la victoire de la révolution cubaine, les forces hostiles ont entrepris des complots et manœuvres, y compris des attaques agressives, dans l’intention de dompter et d’étouffer le jeune État révolutionnaire.

Ces 57 dernières années, après la victoire de Giron et six congrès nationaux du Parti Communiste de Cuba, sous la direction de ce dernier, le peuple cubain a lutté opiniâtrement, mis en échec tous les noirs desseins des forces hostiles, défendu fermement les acquis révolutionnaires, et continué à faire avancer le pays.

Dans l’œuvre d’édification nationale, avec un esprit de travail innovateur, le peuple cubain a surmonté d’innombrables difficultés, épreuves et privations, et a enregistré de considérables acquis.

En avril 2011, le VIe Congrès national du PCC a adopté la politique d'actualisation du modèle de développement économique du pays, élargi la participation des composantes économiques non publiques, et renforcé la hiérarchisation de la gestion comme l’autonomie des entreprises. Il a également décidé d’accélérer les mesures de réforme socioé-conomique, d’élargir les modèles économiques indépendants, d’octroyer des crédits aux travailleurs indépendants, de réduire les effectifs encombrants du secteur public et les subventions budgétaires, d'appliquer une nouvelle politique fiscale et d’abolir graduellement le régime de double monnaie…

En près de cinq années de mise en œuvre des résolutions du VIe Congrès national et de la première Conférence nationale du PCC, la situation socio-politique à Cuba s’est de plus en plus stabilisée, le processus d'application de la politique d'actualisation du modèle de développement économique du pays a été approfondi en plusieurs étapes prudentes, aboutissant dès ses débuts à nombre de résultats, l’économie s’est restructurée dans le bon sens, le tourisme s’est bien développé, de nombreuses mesures de promotion d'une économie indépendante ont mobilisé toute la population à participer avec ardeur à la production qui génère une certaine abondance, aboutissant à une amélioration sensible de la vie de la population. En 2015, l’économie cubaine a connu une croissance d’environ 4%. L’exportation de services, notamment dans le secteur de la santé, demeure le plus grand secteur économique du pays, lui apportant entre 6 à 8 milliards de dollars par an. Le nombre de touristes à Cuba a augmenté fortement, avec 3,5 millions de visiteurs en 2015, pour un chiffre d'affaires de 3 milliards de dollars. Cuba a continué de défendre fermement les acquis sociaux dans les secteurs de la santé et de l’éducation.

Appliquant sa politique extérieure dynamique et donnant toujours l’exemple en termes d’internationalisme prolétarien, Cuba voit son prestige s'élever continuellement sur la scène internationale. Cuba bénéficie toujours du soutien précieux et de la solidarité des pays frères, des amis et de la communauté internationale dans la lutte contre la politique d’embargo des États-Unis imposée depuis plus d’un demi-siècle. L’amélioration des relations entre Cuba et les États-Unis, l’Union européenne (UE), ainsi que de nombreux autres pays occidentaux ces derniers temps, a prouvé la capacité de Cuba d’entrer dans une nouvelle phase de développement, lui ouvrant davantage d'opportunités de coopération dans la région comme dans le monde. Il s’agit là de bonnes prémisses au développement socio-économique, à l’élévation du niveau de vie du peuple, et aux perspectives d’atteinte des objectifs d’édification d'un socialisme prospère et durable.

Ayant préparé le VIIe Congrès national du Parti Communiste de Cuba, le Parti et l’État cubains se sont consacrés à certaines questions comme le rôle des membres de la base du Parti, le travail politique et idéologique à l’égard de la jeunesse, l’évaluation des cinq années de mise en œuvre de la ligne d'actualisation du modèle de développement économique du pays, de la politique de développement de la production et du renforcement de l’alliance entre les entreprises et les paysans, les rapports entre les plans et les capacités de production, ainsi que l’application des sciences et des technologies pour augmenter la production. Les communistes et le peuple cubains frères s’orientaient vers le VIIe Congrès national du PCC avec la confiance et l'espoir qu'il adoptera de nouvelles politiques de développement socio-économique importantes qui constitueront le fondement d'une ferme avancée de Cuba sur la voie du socialisme.

Les relations de solidarité, d’amitié et de coopération do long date entre le Vietnam et Cuba ont toujours lié les deux peuples qui sont à la fois camarades et frères, qui ont un même idéal révolutionnaire, lequel prend source dans les nobles idéaux de José Marti et de Hô Chi Minh, et qui est constamment cultivé par les Partis, les États et les peuples des deux pays.

Les communistes et le peuple vietnamiens se réjouissent vivement des acquis remarquables obtenus par le peuple cubain frère au cours du demi-siècle passé. Ils sont fermement convaincus que, sous la direction du Parti Communiste de Cuba, dirigé par les leaders révolutionnaires, Fidel Castro et Raul Castro, le peuple cubain frère héroïque surmontera toutes ses difficultés et épreuves pour continuer de faire progresser sa juste cause vers la victoire finale.

Étant amis, camarades et frères intimes du Parti et du peuple cubains, le Parti Communiste du Vietnam et le peuple vietnamien ont adressé à ce congrès, à tous les cadres et membres du Parti, et au peuple cubains, leurs chaleureuses félicitations. -NDEL/VNA