vendredi 18 août 2017 - 12:06:20

Le Pentagone met en garde Pékin contre les constructions en Mer Orientale

Imprimer

Le Département américain de la Défense a publié jeudi un rapport sur la stratégie de la sécurité maritime en Asie-Pacifique. Selon ce rapport, la Chine a renforcé au cours de ces derniers mois ses opérations de surveillances et  les constructions des îles artificielles sur l’archipel de Truong Sa en Mer Orientale. Ces infrastructures permettront à Pekin de renforcer sa présence dans cette zone maritime.

Constructions chinoises des îles artificielles sur l’archipel de Truong Sa en Mer Orientale. Photo: Reuters/VOV/VNA

Toujours jeudi, le porte-parole de l’ambassade de Chine aux Etats-Unis, Zhu Haiquan, a affirmé que la Chine avait arrêté la construction des îles artificielles depuis juin dernier. Un porte-parole du Département américain de la Défense a demandé à la Chine de s’expliquer sur cette affirmation compte tenu de la construction des avants-postes sur les archipels de Truong Sa et Hoang Sa et si Pékin était prêt à s’engager à arrêter ses opérations de constructions en Mer Orientale.

Toujours selon ce rapport, la Chine a utilisé les bateaux des forces de l’ordre dans les régions en litiges et y a disposé des navires de son armée pour être en mesure de réagir immédiatement. Dans certains lieux, la Chine a bâti de nouvelles infrastructures pour accueillir des navires.

Le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, a affirmé lors d’une conférence de presse jeudi que l’armée américaine poursuivra ses vols de reconnaissance et ses patrouilles maritimes dans n’importe quelle partie de cette zone conformément au droit international.

Récemment, les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN ont indiqué dans un communiqué conjoint publié à l’issue de leur 48e réunion (AMM 48) tenue le 4 août à Kuala Lumpur, "demeurer vivement préoccupée par les évolutions récentes et en cours dans la région".

"Nous avons pris note, ont-ils déclaré, des graves préoccupations exprimées par certains ministres sur les travaux de remblaiement dans la Mer Orientale, qui ont érodé la confiance, accru les tensions et peuvent compromettre la paix, la sécurité et la stabilité dans la Mer Orientale». – VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres