jeudi 17 août 2017 - 16:40:42

Le pays appelle à la solidarité internationale avec les victimes des bombes et mines

Imprimer

Neutralisation de munitions non explosées datant de la guerre. Photo : VNA

 Hanoï (VNA) – Le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales et The International Center (IC) ont organisé le 14 décembre à Hanoï une conférence visant à lancer un appel à l'aide internationale en faveur des victimes vietnamiennes des bombes et des mines ​datant de la guerre.

Les participants ont écouté le bilan des activités de soutien aux victimes des mines et bombes, de règlement de leurs conséquences avant de discuter des orientations pour la prochaine période.

Ils ont donné leur avis sur l’intégration du Plan de soutien​ aux victimes de ces débris de guerre au Programme de soutien aux handicapés pour la période 2017-2020. Ce plan se concentre sur l’amélioration des services de soins, d’orthopédie, de réhabilitation fonctionnelle des victimes et à la restauration de leurs moyens de subsistance ainsi qu’à la mise en place de politiques sociales en leur faveur.

Selon les statistiques, environ 800.000 tonnes de munitions non-explosées seraient encore enfouies sur près de 20% de la superficie totale du Vietnam. Après la guerre, ces engins ont fait plus de 100.000 morts et blessés.

Ces dernières années, le gouvernement et le peuple vietnamiens ont fait beaucoup d’efforts pour régler les conséquences des bombes et mines, notamment ​par l'intermédiaire du Programme d’action national pour le traitement des conséquences des engins explosifs datant de la guerre pour la période 2015-2025 (programme 504). -VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres