Bangkok (VNA) – Le patriarche suprême de Thaïlande Somdet Phra Arayawongsakhatayan a estimé que les relations entre l’Eglise bouddhique de Thaïlande et l’Eglise bouddhique du Vietnam ont connu de nouveaux développements positifs durant ces derniers temps.
 
Le patriarche suprême de Thaïlande Somdet Phra Arayawongsakhatayan. Photo : Bangkok Post

En recevant l’ambassadeur du Vietnam en Thaïlande, Nguyên Tât Thành, venu prendre congé, il a exprimé ses remerciements au président Trân Dai Quang et aux autres hauts dirigeants vietnamiens pour l’accueil réservé à la délégation de l’Eglise bouddique de Thaïlande et de la secte Annamnikaya, en mars dernier au Vietnam.

Il a souligné que l’Eglise bouddique du Vietnam joue un rôle international important qui s’illustre de manière éloquente au travers de l’organisation de la grande fête internationale de Vesak en 2008 et 2014, et de sa candidature à la tenue de l’édition 2019.

Le patriarche suprême de Thaïlande Somdet Phra Arayawongsakhatayan s’est réjoui du fait que la famille royale accorde toujours son intérêt à la secte Annamnikaya et que cette dernière a eu des contributions importantes à l’Eglise bouddique de Thaïlande.

Dès l’arrivée des Vietnamiens en Thaïlande il y a plus de 200 ans, les premières pagodes vietnamiennes ont été construites. Elles ont bénécifié des soutiens des monarques du Siam, en particulier les rois Rama III, Rama IV et Rama V.

Depuis lors, le bouddhisme traditionnel vietnamien a commencé à se développer dans le royaume de Thaïlande, un pays où le bouddhisme est reconnu en tant que religion d’État et pratiqué par 94% de sa population.

En 1889, plus de 100 ans après son introduction en Thaïlande, la tradition bouddhiste suivie par les Vietnamiens dans ce pays a été officiellement reconnue et nommée Annamnikaya par le roi Chulalongkorn (Rama V) comme l’une des sectes bouddhistes de Thaïlande. 

L’ambassadeur Nguyên Tât Thành a exprimé ses remerciements sincères à la famille royale, à l’Eglise bouddique de Thaïlande et au gouvernement thaïlandais pour leur soutien continu aux pagodes vietnamiennes en Thaïlande. 

Pour la communauté vietnamienne en Thaïlande, estimée à environ 100.000 personnes, en majorité dans les provinces du Nord-Est, les pagodes vietnamiennes sont les lieux d’activités culturelles et croyantes, et en même temps, ont un rôle à jouer dans la liaison communautaire, la préservation et la promotion de l’identité vietnamienne dans le royaume. -  VNA