Un cours de victimes de l'agent orange et d'enfants handicapés à Lâm Dông. Photo : VNA

 

Hanoi (VNA) – Une délégation de haut rang du Parti communiste des États-Unis, dirigée par son président John Bachtell​, a travaillé le 5 avril avec l’Association des victimes de l’agent orange du Vietnam.

Le président du Parti communiste des États-Unis a partagé la responsabilité d’adresser aux Américains, notamment les jeunes, des informations sur la lutte pour la justice des victimes vietnamiennes de l’agent orange/dioxine. Il a affirmé que son Parti continuait ​de soutenir les victimes vietnamiennes à surmonter leurs difficultés et de sensibiliser les Américains à soutenir leur lutte ​pour la justice contre les compagnies de produits chimiques des Etats-Unis.

A cette occasion, M. John Bachtell​, a remis à l’Association des victimes de l’argent orange du Vietnam (VAVA) une pétition d'Américains soutenant le procès contre ces compagnies.

Le président de la VAVA Nguyen Van Rinh a remercié le soutien du Parti communiste des États-Unis ​et a souhaité ​qu'il continue ​ainsi.

De même, ​il soutient toujours le Vietnam dans sa lutte pour protéger sa souveraineté et l’intégrité de son territo​ire, exprimant ​des protestations contre les actes de la Chine, notamment ​son implantation de la plate-forme de forage HD-981 en pleine zone économique exclusive du Vietnam en mai 2014.

Lors de cette séance de travail, les deux parties ont déclaré être convaincues que cette visite contribuera à porter les relations entre les deux Partis à une nouvelle hauteur afin de prendre part activement à la lutte pour la paix, le développement et le progrès social.

Plus d’un demi-siècle est passé, le peuple vietnamien a subi de lourds ​préjudices des produits chimiques ​épandus par l’armée américaine. Parmi les 4,8 millions de personnes exposées, 3 millions sont victimes de l’agent orange/dioxine. Des centaines de milliers ​d'entre elles sont décédées, et des millions autres sont ​atteintes de graves maladies, y compris ​jusqu'à la 4e génération.

Ces derniers temps, le Parti, le gouvernement et le peuple vietnamiens ont ​réalisé d'importants efforts pour régler des conséquences de l’agent orange/dioxine. Chaque année, 10.000 milliards de dôngs sont prélevés ​du budget étatique pour ​le financement de pensions mensuelles et des soins médicaux ​des victimes. Récemment, les Etats-Unis ont assisté le Vietnam dans le déminage et la désintoxication de zones à haute teneur en agent orange/dioxine. -VNA