Le vice-président du Myanmar U Nyan Tun. Crédit photo: THX/VNA

 

Le vice-président du Myanmar U Nyan Tun a souligné que le Programme de coopération économique de la sub-région du Mékong (GMS) élargie avait toujours un rôle stratégique dans la vie économique de l'ASEAN.

Prenant la parole lors de la 20e Conférence des ministres de la GMS ayant pour thème "Action pour le développement intégral et durable", à Nay Pyi Taw , U Nyan Tun a affirmé que la GMS contribuerait à renforcer la compétitivité de la région comme le développement durable de la Communauté de l'économie de l'ASEAN.

Le programme de coopération économique de la GMS est très important et joue un rôle stratégique dans les efforts de restructuration de l'économie entre les membres de la GMS au sein de l'ASEAN et, plus largement, en Asie de l'Est, a-t-il ajouté.

Le dirigeant du Myanmar a abordé la coopération bilatérale, notamment l'inauguration du pont de l'amitié Myanmar-Laos au-dessus du Mékong et de la route de l'Asie.

Ce pont permet de faciliter le commerce transfrontalier et le transport entre le Myanmar et le Laos et ses voisins comme la Chine, la Thaïlande, le Vietnam, le Bangladesh et l'Inde. Quant à la route de l'Asie, ​elle favorise les échanges commerciaux entre le Myanmar et la Thaïlande et permet à la population des régions limitrophes d'améliorer ses conditions de vie.

Pour rappel, le programme de coopération économique de la GMS comprend les six pays que sont le Cambodge, la Chine, le Laos, le Myanmar, la Thaïlande et le Vietnam. Il est mis en oeuvre depuis 1992 avec le soutien financier de la Banque asiatique pour le développement. -VNA